On a encore trouvé un très joli bug dans Google Maps

Google Maps est un service proprement extraordinaire. Presque futuriste. Qui aurait effectivement pensé que nous serions un jour capable de nous déplacer virtuellement à n’importe quel endroit du globe depuis un simple navigateur web… ou même un smartphone ? Personne, du moins pas dans les années 90. Et au final, même si nous n’avons pas (encore) les voitures volantes dont nous rêvions étant enfant, nous pouvons au moins nous accrocher à l’idée que la technologie nous a tous rendus presque omniscients.

Google a donc accompli ce que l’on pourrait qualifier de travail de titan. Indexer le web n’était déjà pas une mince affaire, mais modéliser le monde relevait presque de l’impossible.

Encore un nouveau bug dans Google Maps

Encore un nouveau bug dans Google Maps (Capture écran)

C’est tout du moins ce qu’affirmaient les détracteurs de l’entreprise au lancement de Google Maps et de Google Earth.

Quand les algorithmes de Google Maps s’emmêlent les pinceaux

Désormais, donc, Google Maps nous offre un point de vue inégalé sur notre belle planète. Mieux encore, grâce à Street View, la solution nous permet même de nous promener virtuellement dans les rues de nos villes, ou encore d’être les témoins privilégiés du passage du temps grâce à l’historique des vues proposé par le géant américain.

Mais voilà, si le service est très impressionnant, il reste perfectible. Les bugs sont légion et ils ne se limitent d’ailleurs pas à Google Street View. Il arrive également qu’ils s’étendent aux vues aériennes proposées par la plateforme et c’est précisément le cas ici.

Si vous vous rendez sur Google Maps et que vous sélectionnez la vue par satellite avant de vous rendre dans l’océan Pacifique, alors vous tomberez peut-être sur ce qui est sans doute l’un des bugs les plus impressionnants du service.

Le bug en question se trouve à cet endroit et il semble être provoqué par un problème de juxtaposition ou d’assemblage des cartes.

Pour générer ses vues aériennes, Google s’appuie en effet sur plusieurs fournisseurs spécialisés différents. Après avoir acheté leurs cartes satellites, la firme les assemble par le truchement de ses algorithmes. Toutefois, ces derniers ne se contentent pas de coller ces cartes les unes aux autres. Ils leur appliquent également un traitement afin d’obtenir des vues homogènes… et de supprimer les éléments indésirables.

Un bug original

Parmi ces fameux éléments indésirables se trouvent notamment les nuages, qui peuvent obscurcir certaines régions et les rendre de ce fait peu visibles. Google a donc développé un algorithme dédié qui permet de repérer, d’identifier et de supprimer ces fameux nuages.

La plupart du temps, tout se passe bien. Mais on le sait depuis le temps, aucun algorithme n’est parfait à 100% et il arrive ainsi que les programmes de Google font preuve d’un peu trop de zèle… ou aient du mal à faire la différence entre les nuages et d’autres éléments comme la neige par exemple. Ce qui a parfois pour effet de faire disparaître – ou de masquer – certaines îles.

Bien sûr, il est impossible d’en avoir la confirmation sans travailler pour la firme, mais il semblerait que ce soit précisément l’un de ces algorithmes qui soient à l’origine de cet étonnant bug. En zoomant sur la zone touchée, il est en effet possible de voir une île ainsi que des dizaines de nuages sur fond gris, comme si cet élément n’avait pas profiter du traitement habituellement octroyé aux vues aériennes de la solution.

Mots-clés googlegoogle maps