On a perdu les premiers cubesats de Mars

En février 2020, la NASA a annoncé qu’elle n’avait plus réussi à établir un contact avec les deux cubesats Wall-E et EVE qui font partie de la mission Mars Cube One (MarCO). Ces deux nanosatellites ont été envoyés sur Mars avec la sonde InSight en novembre 2018. L’agence spatiale américaine s’est servie de ces cubesats pour obtenir des images de la planète rouge et pour effectuer des essais radiophoniques.

La NASA a noté que ces nanosatellites ont cessé d’émettre des signaux à partir de janvier 2019, car ils se trouvaient à une distance trop éloignée du soleil. En dépit de cela, l’agence spatiale américaine n’a pas abandonné l’espoir de rétablir le contact avec les cubesats vers le deuxième semestre de l’année 2019.

Crédits Pixabay

Malheureusement, toutes les tentatives de la NASA se sont soldées par des échecs et l’agence spatiale a été contrainte d’annoncer à travers un communiqué qu’elle a perdu Wall-E et EVE.

Des nanosatellites qui ont fait du bon travail

Ces deux nanosatellites sont les premiers à avoir quitté l’orbite terrestre. Andy Klesh, ingénieur en chef de la mission MarCO, a déclaré à l’époque que la mission menée par ces cubesats avait été couronnée de succès. « Wall-E et EVE ont fait ce que nous espérions qu’ils fassent. »

« Ils ont été un excellent test sur la façon dont les cubesats peuvent servir de « tag-along » pour les futures missions, donnant aux ingénieurs des informations en temps réel lors d’un atterrissage. » a-t-il rajouté.

La NASA compte publier les données provenant de Wall-E et EVE en 2021

Dans son communiqué, la NASA a indiqué qu’elle allait publier les données venant de Wall-E et EVE à l’horizon 2021. Ces données devraient aider les concepteurs des futures cubesats interplanétaires qui pourront s’inspirer du succès de la mission MarCO.

L’un des successeurs de ces nanosatellites est le cubesat Lunar Flashlight, sélectionné par la NASA pour participer au programme Artemis, qui est mis en œuvre pour ramener les astronautes américains sur la Lune. Ce cubesat est conçu pour détecter la présence de glace dans les cratères qui sont situés au pôle sud de la Lune.

C’est aussi à cet endroit que les astronautes de la mission Artemis vont atterrir en 2024, à en croire les plans de la NASA.

Mots-clés mars