On a peut-être découvert la griffe d’un dinosaure inconnu en Australie

Une collaboration entre la Swinburne University et le Museums Victoria a permis la découverte de plusieurs fossiles appartenant à des théropodes ainsi qu’une griffe de 20cm de long provenant d’un dinosaure inconnu sur un site se trouvant au Cap Otway, au sud de Victoria (Australie).

Les scientifiques ne savent pas encore exactement à quel type de dinosaure appartient cette griffe. D’après eux, il pourrait s’agir d’une espèce carnivore appartenant à la famille des mégaraptorides qui aurait vécu il y a environ 107 millions d’années, étant donné que les fossiles ont été retrouvés dans la formation géologique d’Eumeralla, qui date du début du crétacé.

Crédits Pixabay

Cette découverte a fait l’objet d’une étude publiée dans le Journal of Vertebrate Paleontology.

Des fossiles retrouvés séparément

La découverte de fossiles de théropodes, groupe auquel appartiennent notamment les Tyrannosaures et les Vélociraptors, est plutôt rare en Australie. Ce n’est que grâce à des recherches organisées par le couple de paléontologues, Patricia Vickers-Rich, de la Swinburne University, et Thomas Rich, du Museums Victoria, sur un site baptisé « Eric the Red West », en février dernier que ces fossiles ont pu être découverts.

En dehors de la griffe de 20cm de long, l’équipe dirigée par Patricia Vickers-Rich et Thomas Rich a mis la main sur des dents, un os provenant du cou et un os de la cheville. Ces fossiles ont été retrouvés séparément et non dans un même squelette.

« Une espèce différente »

Pour le moment, les scientifiques ne sont pas sûrs de l’espèce à laquelle pourraient appartenir ces fossiles. D’après leurs observations, elle ressemblerait aux restes d’un Australovenator wintonensis. Néanmoins, cette espèce est apparue 10 millions d’années après la période présumée à laquelle le dinosaure auquel appartenaient ces restes aurait vécu.

«  Avoir une espèce de dinosaure capable d’évoluer sur plus de 10 millions d’années n’est pas impossible. Ce serait extraordinaire. Je pense qu’il est plus probable que nous ayons affaire à une espèce différente. » a indiqué Stephen Poropat, paléontologue à la Swinburne University. D’après les scientifiques, ces fossiles auraient appartenu à un dinosaure de deux mètres de haut et d’environ six mètres de long, de la tête jusqu’à la queue.

Actuellement, les scientifiques poursuivent leur observation pour essayer de déterminer l’espèce à laquelle ces fossiles auraient appartenu.

Mots-clés paléontologie