On a peut-être trouvé le pire appareil pour perdre du poids

L’obésité touche des millions de personnes à travers le monde et de nombreux chercheurs travaillent sur des solutions afin de venir en aide aux personnes atteintes par ce mal. Et alors que certains parlent d’une future pilule capable de guérir de l’obésité, des chercheurs travaillant pour l’Université d’Otago ont mis au point un dispositif très différent… et qui semble s’apparenter davantage à un appareil de torture. Explications.

En France et d’après les données publiées en 2019 par le Ministère des Solidarités et de la Santé, près de 17 % de la population souffre d’obésité.

Un homme marchant dans la rue
Image par TheOtherKev de Pixabay 

Pire encore, cette maladie touche de plus en plus les enfants, avec tous les risques que cela comprend sur le long terme.

Un dispositif pour empêcher physiquement les gens de manger

Il existe actuellement quelques traitements. Dans les cas les plus graves, il est ainsi possible de se tourner vers la chirurgie. Toutefois, ces opérations comportent des risques et elles ne sont pas adaptées aux mineurs.

Face à la situation, des chercheurs de l’Université d’Otago ont donc mis au point un appareil mécanique qui a pour but d’empêcher physiquement les personnes atteintes d’obésité morbide de consommer des aliments solides. Baptisé DentalSlim Diet Control, il se présente sous la forme d’un appareil intra-oral qui viendra s’installer sur les molaires du haut et du bas.

Grâce à des dispositifs magnétiques couplés avec des boulons de verrouillage fabriqués sur mesure, cet appareil empêchera physiquement son porteur d’ouvrir la bouche de plus de deux millimètres.

A lire aussi : Bientôt une pilule contre l’obésité ?

Un espace suffisant pour parler, respirer et ingérer des aliments liquides avec une paille

Un espace qui suffira pour respirer, parler ou glisser une paille, mais qui ne lui permettra pas d’ingérer des aliments solides.

Un premier essai a été mené à Dunedin. Les résultats, d’après les chercheurs à l’origine de l’invention, sont concluants. Les participants ont en effet perdu en moyenne 6,36 kg en l’espace de seulement deux semaines. Les chercheurs indiquent également que les résultats obtenus ont été “motivants” pour eux. Suffisamment en tout cas pour leur donner envie de reconduire l’expérience.

Paul Brunton, le vice-chancelier des sciences de la santé de l’établissement et le chercheur principal de l’étude, croit fermement en l’avenir du DentalSlim Diet Control. D’après lui, cet outil a pour atout d’être sûr, abordable et efficace. S’il nécessite un dentiste pour la pose, il peut en outre être libéré par l’utilisateur en cas d’urgence. Il est aussi possible de le retirer et de le remettre en place en cas de besoin.

A lire aussi : Et si le cacao aidait à lutter contre l’obésité ?

Un premier essai concluant

Plus important, le chercheur pense aussi que cet appareil pourra aider les patients souffrant d’obésité à mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires :

« Le principal obstacle à une perte de poids réussie est la conformité et cela les aide à établir de nouvelles habitudes, leur permettant de se conformer à un régime hypocalorique pendant un certain temps. Cela donne vraiment le coup d’envoi au processus »

Paul Bruton – Université d’Otago

Mais surtout, cet appareil permettra aux malades les plus touchés de ne pas devoir nécessairement se tourner vers des interventions chirurgicales pour perdre du poids. Des interventions invasives et comportant, comme tout acte chirurgical, une part de risque.

Sur Twitter, les réactions sont plus mitigées. Pour beaucoup, l’appareil tient davantage de l’instrument de torture. L’Université d’Otago a cependant précisé que ce dispositif n’était pas pensé pour accompagner les personnes souffrant d’obésité sur une longue période.

Un appareil pour lutter contre l'obésité
Crédits Université d’Otago