On a peut-être trouvé un nouvel organe caché dans le crâne

On en apprend chaque jour un peu plus sur le corps humain. Une équipe de médecins néerlandais a découvert la présence d’un nouvel organe dans notre crâne, après que celui-ci ait échappé aux regards des chercheurs pendant plusieurs siècles. Cet organe est une paire de glandes salivaires qui se situent juste à l’arrière de notre palais, au milieu de notre tête.

On peut dire que cette découverte s’est faite accidentellement. En effet, les médecins qui l’ont trouvé étaient en train d’examiner les scanners de patients atteints d’un cancer de la prostate. Ils avaient utilisé une méthode d’imagerie médicale baptisée PSMA PET/CT. Combinée avec des injections de glucose radioactif, elle met en lumière les tumeurs présentes dans le corps.

Médecin
Crédits Pixabay

Dans ce cas précis, le PSMA PET/CT a révélé la présence de ce nouvel organe qui était niché derrière le nasopharynx.

Les chercheurs se sont interrogés sur la nature de ces glandes

La découverte de ces glandes situées au beau milieu de notre tête a fait naître de nombreuses questions. Au départ, les chercheurs n’étaient pas vraiment sûrs de ce qu’ils avaient trouvé étant donné que les glandes salivaires se situent ailleurs dans le corps humain.

« Les gens ont trois ensembles de grosses glandes salivaires, mais pas là. Pour autant que nous le sachions, les seules glandes salivaires ou muqueuses du nasopharynx sont de taille microscopique, et jusqu’à 1 000 d’entre elles sont réparties uniformément sur la muqueuse. Alors, imaginez notre surprise lorsque nous avons trouvé ces glandes », a expliqué le radio-oncologue Wouter Vogel.

Découvrez les glandes tubariennes

Après des études approfondies, les médecins ont conclu qu’il s’agissait bel et bien de nouvelles glandes salivaires.

« Il s’avère que ces deux nouvelles régions ont certaines des caractéristiques des glandes salivaires », a déclaré le chirurgien Mattijs Valstar, de l’université d’Amsterdam.

Ces médecins ont décidé de leur donner le nom de « glandes tubariennes » en raison de leur emplacement. Elles sont situées juste au-dessus du torus tubarius. Les chercheurs à l’origine de cette découverte ont indiqué que cet organe était présent chez tous les êtres humains.

Pour s’en assurer, ils ont étudié 100 autres scans réalisés grâce à la méthode d’imagerie PSMA PET/CT. Ces glandes étaient également présentes sur les cadavres d’un homme et d’une femme.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés biologie