On a retrouvé les épaves d’avions disparus durant la Seconde Guerre mondiale

Durant la Deuxième Guerre mondiale, de nombreux avions ont été endommagés ou ont tout simplement disparu. Lors de l’opération hailstone, des centaines de bombardiers américains ont été lancés pour frapper une base navale japonaise, le Gilbatar du Pacifique.

Le bilan de la bataille s’est soldé en 23 aviateurs et membres d’équipage, ainsi que 30 avions américains portés disparus.

Crédits Pixabay

Pendant plusieurs années, des chercheurs ont tenté de retrouver leurs traces, mais en vain. Toutefois, dernièrement, une équipe de scientifiques a finalement réussi à mettre la main sur des restes de ces avions disparus. 76 ans après cette guerre meurtrière, leurs épaves ont finalement été repérées dans le lagon du Pacifique.

Le projet de recherche a été mené par des volontaires, dans le cadre du Project Recover. Il s’agit du fruit d’un partenariat entre plusieurs institutions.

Les débris des avions étaient couverts de coraux

Dans l’espoir de retrouver les restes du personnel militaire et des embarcations, le groupe de scientifiques a recouru à des données officielles et des témoignages. Les chercheurs ont également déployé des technologies de recherche scientifique, dont un sonar, des caméras thermiques et des robots de plongée.

L’équipe a été constituée de différents experts issus de l’Université du Delaware, du Scripps Institution of Oceanography de l’Université de Californie à San Diego et du BentProp Project, une organisation privée de plongeurs, d’aviateurs et d’historiens.

Les ruines sont restées inaperçues durant des décennies, alors que certaines d’entre elles  se trouvaient dans des lieux publics comme une zone de plongée populaire. Le fait est que les débris des engins étaient couverts des coraux.

Grâce au journal d’un mitrailleur américain

Colin Colbourn est l’historien en chef du projet Recover. Il  a déclaré qu’après avoir étudié les rapports et les mémoires des survivants de la bataille, les chercheurs ont soupçonné que les avions ont coulé dans le lagon de Truk.

Les chercheurs ont trouvé la bonne piste en feuilletant le journal d’un mitrailleur d’avion de l’opération Hailstone. Le soldat y note avoir vu un des bombardiers Dauntless touchés juste au moment où il tirait sur un navire de transport japonais. Ce bateau a également coulé. Les historiens ont alors eu l’idée de localiser l’emplacement de ce navire pour retrouver l’épave du l’avion.

C’est cette information, combinée avec d’autres renseignements, qui les ont enfin menés aux ruines du bombardier. En étudiant de plus près les premières trouvailles, ils ont réussi à repérer l’emplacement des restes d’autres avions. Pour y mettre la main, ils ont dû plonger jusqu’à l66 m de profondeur dans la mer du lagon Truk.

Mots-clés histoire