On a retrouvé un drôle de poulpe sur une plage britannique

Les profondeurs marines grouillent de créatures étranges. Cet animal découvert par Ron Newberry, un habitant d’Admiral’s Cove, en Floride (Etats-Unis), en fait partie. Ce drôle de poulpe a été retrouvé sur la plage d’Ebey’s Landing, à Washington, dans la matinée du 29 août 2020. Intrigué par les caractéristiques de cet animal, Ron Newberry a envoyé sa photo au Whidbey News-Times.

Dans un mail, il a expliqué qu’il n’était pas sûr de savoir de quoi il s’agissait.

« C’est assez fréquent de voir des méduses s’échouer sur le rivage. Je ne savais pas exactement ce que c’était alors je ne voulais pas y toucher. Il était juste évident qu’il était mort », a expliqué Ron Newberry.

Crédits Pixabay

Contrairement à la plupart des individus de son espèce, ce poulpe qui mesurait environ 1 mètre possédait sept bras.

Un animal qui divise les scientifiques

La photo prise par Ron Newberry n’a pas tardé à atterrir entre les mains des scientifiques. De nombreuses théories ont émergé sur la véritable nature de cet animal présentant sept tentacules. Jusqu’ici, les experts n’ont pas encore réussi à se mettre d’accord.

Une première hypothèse suggère qu’il s’agit d’une pieuvre Dumbo, connue pour vivre dans les profondeurs marines. Pour sa part, le Dr Megan Dethier, responsable de l’université Friday Harbord Labs de Washington, a avoué n’avoir aucune idée de ce que ça pourrait être :

« J’admets que la première chose à laquelle j’ai pensais c’était à un animal venant de l’espace. Ça ne ressemble à aucune de nos espèces locales.»

Les chercheurs privilégient la piste du Haliphron atlanticus

N’arrivant pas à se prononcer sur la nature de cet animal, le Dr Megan Dethier en a envoyé une photo à ses collègues. Des chercheurs venant du Monterey Bay Aquarium Research Institute de Californie, de la Smithsonian Institution et du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) se sont penchés sur la question.

La majorité d’entre eux ont privilégié la piste du Haliphron atlanticus. Cette espèce de pieuvre est connue pour n’avoir que sept tentacules. Elaina Jorgensen de la NOAA pense que cet animal a pu être transporté sur place par la tempête qui a eu lieu il y a un mois de cela. Il serait mort à cause de la faible salinité de l’eau dans cette région.

Les chercheurs auraient voulu que Ron Newberry prenne un échantillon de l’animal. Cela leur aurait permis de faire des analyses ADN. Pour l’instant, ils ne peuvent que spéculer sur la nature de cette espèce.