On a retrouvé une machine nazie Enigma dans la mer Baltique

Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands avaient un avantage considérable sur les Alliés grâce à la machine Enigma. Il s’agit d’un appareil qui permettait aux nazis de chiffrer leurs messages pour empêcher l’ennemi de connaître leur plan. La Grande-Bretagne a donc réuni une équipe constituée de savants provenant de tous les recoins du pays pour décrypter la communication adverse. L’illustre mathématicien Allan Turin faisait partie de ce groupe de cryptographes.

C’était d’ailleurs en essayant de décoder cette machine qu’Allan Turin a conçu l’ancêtre de l’intelligence artificielle.

Crédit : Peter Feghali – Unsplash.com

Les nazis ont développé en tout une centaine de milliers de machines Enigma. Toutefois, seulement une centaine d’entre elles ont été retrouvées. Leur rareté et l’histoire qu’elles renferment font qu’elles sont vendues aux enchères à des dizaines de milliers d’euros.

Aux dernières nouvelles, des plongeurs allemands ont retrouvé une de ces machines Enigma au fond de la mer Baltique, dans la baie de Gelting. La trouvaille sera remise au musée d’archéologie du Schleswig.

Une découverte à la fois inattendue et fascinante

L’équipe qui a fait la découverte effectuait des fouilles sur la zone pour le compte de la WWF. Leur mission consiste à retirer des filets de pêche abandonnés qui affectent négativement l’écosystème sous-marin. Les plongeurs ont ainsi accidentellement retrouvé la machine légendaire, sans tout à fait se rendre compte de sa valeur. Ils pensaient que c’était tout simplement une machine à écrire abandonnée dans les abysses.

C’est l’archéologue sous-marin Florian Huber qui a immédiatement reconnu que c’était l’une de ces redoutables machines cryptographiques nazies.

« J’ai fait de nombreuses découvertes passionnantes et étranges au cours des 20 dernières années. Mais je n’aurais jamais imaginé que nous trouverions un jour l’une des légendaires machines Enigma. »

Florian Huber

La machine aurait été jetée volontairement

Après que l’équipe du centre de décryptage de Bletchley Park ait réussi à contourner cette technologie, les nazis ont décidé de s’en débarrasser. Les chercheurs pensent que cette machine a été jetée par-dessus bord d’un sous-marin sabordé. C’était peu de temps avant la reddition de l’Allemagne en mai 1945.

Les équipages d’une cinquantaine de sous-marins, ou U-Boots, ont reçu l’ordre de faire couler les navires dans la baie de Gelting, près de la frontière danoise. Les militaires devaient, par la même occasion, se défaire des dispositifs de cryptage.

« Nous soupçonnons que notre Enigma est passé par-dessus bord au cours de cet événement. »

Huber, de la société Submaris, basée à Kiel, responsables de missions de recherche sous-marine.

Mots-clés histoire