On a sous-estimé la taille du premier trou noir détecté par nos instruments

Les trous noirs intriguent de plus en plus de scientifiques et de passionnés de l’espace et il y a de quoi. En effet, nous vous rapportions récemment que la Terre est plus proche que prévu du trou noir de notre galaxie, qu’un trou noir est en train de manger une toile de galaxies et qu’il existe peut-être une manière d’entrer dans un trou noir sans finir en bouillie.

Mais si l’on est bien conscient que nous avons encore beaucoup à apprendre de ces objets célestes qui engloutissent tout sur leur passage, même la lumière, des scientifiques viennent de réaliser une étude qui laisse à croire que nous devrions même réviser tout ce que nous avons cru savoir des trous noirs jusqu’à aujourd’hui.

Crédits Pixabay

En effet, ces scientifiques ont révélé que tout ce que nous croyions savoir sur le premier trou noir découvert en 1964 est…faux.

On pensait que Cygnus X-1 ne pesait « que » 14 fois la masse du Soleil

Connaissez-vous Cygnus X-1 ? Il s’agit du premier trou noir identifié par les scientifiques en 1964, découvert grâce à des émissions de rayons X. Son statut de trou noir a été longtemps débattu par les célèbres astrophysiciens Stephen Hawking et Kip Thorne. Cependant, les scientifiques se sont finalement entendus sur la nature de cet objet céleste et ont conclu que les rayons X provenaient d’un compagnon binaire que le trou noir était en train de grignoter.

Les scientifiques pensaient jusqu’à présent que Cygnus X-1 était situé à 6070 années-lumière environ et que son poids équivalait les 14,8 masses solaires. Son compagnon binaire, un supergéant bleu dénommé HDE 226868, équivalait quant à lui les 24 masses solaires, selon les scientifiques. Sauf que de nouvelles observations sont venues bousculer ces anciennes convictions.

En effet, en observant Cygnus X-1 et son compagnon binaire à travers la collection de radiotélescopes du Very Long Baseline Array, les scientifiques ont découvert que le trou noir était plus loin que ce que nous pensions jusqu’à présent, ce qui signifie que sa taille est également plus grande que ce que nous pensions et cela vaut aussi pour son poids.

Cygnus X-1 est à la fois plus lourd et plus grand que ce que nous pensions

L’astronome James Miller Jones, du Centre international de recherche en radioastronomie (ICRAC) en Australie explique ainsi que son équipe et lui ont utilisé des radiotélescopes pour effectuer des mesures de haute précision de Cygnus X-1, nous rapporte ScienceAlert. En suivant l’orbite du trou noir sur le ciel, ils ont pu déterminer la véritable distance du trou noir, qui se trouve en fait à plus de 7 000 années-lumière de la Terre.

Cela a pour conséquence de modifier considérablement le poids de l’objet céleste qui pèserait en réalité plus de 20 fois la masse du Soleil, faisant de lui « le trou noir de masse stellaire le plus massif jamais découvert ». Les données sur son compagnon binaire HDE 226868 ont également été mises à jour et selon ces chercheurs, il pèse en réalité 40 fois plus que la masse du Soleil.

Mais si ces travaux publiés dans Science ont corrigé notre perception de Cygnus X-1 et son compagnon binaire, qu’en est-il de tous les autres trous noirs que nous avons découvert jusqu’à présent ?   

Mots-clés trou noir