On a trouvé d’innombrables cratères mystérieux sur Mars

Mars est une planète qui attise la curiosité des scientifiques. Depuis 2006, la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), orbite autour de la planète Rouge pour cartographier sa surface. Grâce aux images qu’elle a enregistrées, les chercheurs ont pu en apprendre plus sur les changements qui s’opèrent sur cette planète.

Récemment, les scientifiques du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA ont soumis les images capturées par le MRO à une IA. Cela leur a permis de découvrir la présence de plusieurs cratères répartis de façon étrange à la surface de Mars. L’apparition de ces formations n’est pas une chose inhabituelle. En effet, les planètes du système solaire entrent parfois en collision avec des roches spatiales. Ce qui intrigue les chercheurs, c’est plutôt la façon dont elles sont concentrées dans certaines régions sur Mars.

Crédits Pixabay

L’IA utilisée pour détecter ces cratères devrait également permettre de déterminer leur origine.

Des cratères repérés grâce à l’IA

La découverte de ces cratères prouve une fois de plus l’efficacité de l’IA. D’après les chercheurs, ces formations n’auraient pu être détectées sans l’utilisation de cette technologie. Ces cratères auraient un diamètre de 4 mètres. Selon une première hypothèse, les débris d’un météore qui aurait explosé à proximité la région Noctis Fossae sur Mars, entre 2010 et 2012, seraient à l’origine de ces traces d’impacts.

Ces cratères sont apparus sur les données du MRO pendant des années. Toutefois, elles ont échappé à l’œil humain. Kiri Wagstaff, une scientifique du JPL, a indiqué que l’objectif de leur recherche est de « comprendre comment ces cratères sont apparus à la surface de cette planète. »

Une répartition qui soulève des questions

À en croire les déclarations de Kiri Wagstaff, la répartition de ces cratères à la surface de la planète rouge soulève des questions au sein de la communauté scientifique. Elle a déclaré que les cratères repérés récemment par l’IA sont « concentrés dans certaines zones » et que d’un point de vue physique, « il n’y a aucune raison apparente à cela. »

Selon ses explications, « les météores devraient frapper partout avec la même probabilité, et c’est ce qui nous donne le sentiment qu’il nous manque beaucoup d’éléments pour obtenir un catalogue plus complet. » Il pourrait donc exister d’autres cratères cachés qui n’ont pas encore été trouvés par les scientifiques.

Les chercheurs comptent se servir de cette IA pour débusquer de nouveaux cratères afin d’étoffer le catalogue des impacts sur la planète rouge.

Mots-clés mars