On a trouvé les plus infâmes trolls du web

Internet les trolls, c’est une longue histoire d’amour mais aucun d’entre eux n’arrive à la cheville de ceux qui s’en sont pris à Leia Turner et à sa petite fille de trois ans. Eux, ils ont indéniablement la palme.

Leia Turner a 29 ans et elle habite à Woking, une ville située dans le Surrey et donc à quelques kilomètres au sud-ouest de Londres. Accessoirement, c’est aussi à cet endroit que McLaren a fondé son usine mais cela n’a absolument aucun lien avec cette histoire.

Trolls Facebook

Certains trolls sont passés maîtres dans cet art.

Leia est mère au foyer et elle s’occupe donc à plein temps de ses sept enfants : Alfie (13 ans), Romeany (9 ans), Billy (8 ans), Tommy (7 ans), Lacy (6 ans), Lexi (3 ans) et Jimmy (2 ans).

Lexi souffre de spina-buffada

Lexi est née en 2013 et les médecins ont rapidement découvert qu’elle souffrait de spina-bifida. Cette malformation survient avant la naissance et elle entraîne un développement incomplet au niveau de la colonne vertébrale. Elle provoque la paralysie et la perte de sensibilité des membres inférieurs.

Elle ne s’arrête pas là malheureusement car elle cause aussi des problèmes au niveau de la vessie et de toutes les fonctions d’élimination du corps. Dans certains cas, elle peut engendrer en plus des problèmes d’apprentissage.

Lexi souffre de la forme la plus grave de cette malformation. Elle est totalement paralysée de la taille aux pieds et elle est aussi atteinte d’une hydrocéphalie. Malgré cette épreuve, Leia n’a pas baissé les bras. Elle aime tendrement sa petite fille et il lui arrive fréquemment de partager des photos d’elle sur son profil Facebook.

En réalité, elle est très active sur le réseau social et elle participe à de nombreux groupes de discussion, dont un spécialisé dans l’achat et la vente de biens sur la région.

C’est à partir de là que la situation a dérapé. Leia n’a en effet jamais été très regardante sur les paramètres de confidentialité de son compte et tous les utilisateurs du service pouvaient accéder à son profil, à ses publications et à ses photos partagées.

Plusieurs membres de ce groupe l’ont fait et ils ont alors commencé à se moquer de Lexi et de son hydrocéphalie.

Le profil de Leia était public

Certains ont été plus loin encore en menaçant Leia de vendre les photos de sa petite fille sur le dark net, et plus précisément sur les plateformes fréquentées par les pédophiles. L’un d’entre eux lui a même dit que sa fille pouvait rapporter au moins quelques dollars chez les amateurs d’enfants spéciaux.

Il est inutile de préciser que ces commentaires ont profondément choqué notre jeune maman. Elle ne comprend pas ce qui peut pousser des gens à se comporter comme ça et à s’en prendre ainsi à une petite fille qui n’a fait de mal à personne.

Ce n’est évidemment pas la première fois qu’une personne est prise pour cible par des trolls mais il faut avouer que ces internautes ont mis la barre très haut. En attendant, si vous ne voulez pas qu’il vous arrive la même chose, alors sans doute est-il préférable de modifier les paramètres de confidentialité de votre compte.

Tout ce que vous avez à faire, c’est de cliquer sur le cadenas présent en haut à droite et sur le premier bouton. Une liste déroulante apparaîtra et elle vous permettra de définir les personnes qui auront le droit de voir vos futures publications. Si vous voulez être tranquille, le mieux c’est encore de restreindre leur affichage à vos amis.

Confidentialité Facebook

Mots-clés facebooktrollweb