On a une idée de la taille des écrans des Galaxy S11… et ce n’est pas génial

Samsung a dérogé à ses habitudes cette année en déclinant son tout dernier vaisseau amiral en trois modèles distincts. Et si l’on en croit les rumeurs circulant à son sujet, alors le Galaxy S11 devrait appliquer la même stratégie… avec une ou deux différences au niveau des diagonales.

En février, le géant coréen a donc lancé trois déclinaisons différentes pour son porte-étendard : le Galaxy S10e, le Galaxy S10 et le Galaxy S10+.

Test des Galaxy S10 et Galaxy S10+ : image 8

Le principal point distinctif entre ces trois modèles a trait à leur écran puisque leur diagonale est comprise entre 5,8 pouces pour le plus petit modèle et les 6,4 pouces pour le plus grand. Avec un modèle intermédiaire calé à 6,1 pouces.

Trois Galaxy S11 en février 2020 ?

Contrairement à ce que beaucoup pensaient, Samsung ne compterait finalement pas reprendre les mêmes diagonales pour les Galaxy S11. En réalité, en supposant que les dernières rumeurs en date disent vrai, alors il faudrait s’attendre à ce que les écrans des trois prochains flagships de la marque gagnent quelques pouces par rapport aux modèles de la génération précédente.

La prudence est bien entendu de mise, mais ces fameuses rumeurs, relayées par le très prolifique Benjamin Geskin, font état d’un écran de 6,4 pouces pour le Galaxy S11e, d’un écran de 6,7 pouces pour le Galaxy S11 et d’un écran de 6,9 pouces pour le Galaxy S11+.

Sacrée différence de taille, n’est-ce pas ? Le plus petit modèle gagnerait en effet 0,6 pouce, contre 0,6 et 0,5 pouce pour les deux autres.

Du changement au niveau des diagonales

Alors bien sûr, nouvelle génération oblige, il faut s’attendre à quelques changements cosmétiques. Il ne serait ainsi pas étonnant que Samsung réduise de quelques millimètres les bordures encadrant les dalles des Galaxy S11. Toutefois, même en procédant à ces ajustements, les trois déclinaisons du terminal risquent de gagner en encombrement.

Et ce n’est bien entendu pas une bonne nouvelle. Si le Galaxy S10e avait fait bonne presse à l’époque, ce n’était pas uniquement en raison de son prix. L’appareil était également beaucoup plus maniable grâce à sa petite diagonale. Là, avec un écran de 6,4 pouces, il risque justement de perdre cet avantage et les fans risquent de ne pas accueillir la nouvelle avec joie.

Et c’est d’ailleurs assez logique. Si nous sommes beaucoup à aimer les grandes diagonales, il reste encore un marché pour les petits écrans et Samsung risque précisément de passer à côté en procédant à ces changements.