On connaît enfin la vérité sur “l’extraterrestre” de Google Maps !

Google Maps s’est retrouvé sous les feux des projecteurs en fin d’année dernière en floutant volontairement une étrange créature située sur un balcon de la ville de Nancy. L’affaire a bien entendu fait le tour de la complosphère, et nous savons désormais ce qu’il s’est réellement passé.

Non content de cartographier le web, Google a très vite eu l’idée de dresser une carte complète de notre belle planète en s’appuyant sur des cartes satellitaires provenant de plusieurs sources différentes.

Par la suite, le géant du web a eu envie d’aller encore un peu plus loin en modélisant nos villes.

Google Maps, le meilleur ami des “chasseurs” d’extraterrestres

Pour ce faire, l’entreprise a lâché sur les routes des continents des véhicules munis de caméras gyroscopiques capables de filmer à 360°.

La tâche s’annonçait ardue, mais Google est parvenu à ses fins et il est désormais possible de visiter la plupart des grandes villes en s’appuyant sur la solution. Cela vaut notamment pour la belle ville de Nancy.

L’année dernière, en novembre, une photo prise dans une rue de la ville est devenue virale sur les réseaux sociaux. Très intrigante, elle présentait une forme mince et élancée – totalement inhumaine – se tenant fièrement aux côtés d’une porte et d’un vélo.

L’image a fait le tour de Reddit, de Twitter et de Facebook dans les heures suivantes et la complosphère s’en est rapidement emparée en prétendant que les voitures de l’entreprise avaient capturé… un être venu d’ailleurs.

Pour ne rien arranger, la photo en question a rapidement été floutée par le service, et de nombreuses personnes ont donc crié à la conspiration.

Une simple couverture

Quelques mois plus tard, nous avons enfin le fin mot de l’histoire. Fermement décidé à faire toute la lumière sur cette étrange affaire, un média s’est rendu sur place et a interrogé la famille vivant à cette adresse.

Cette dernière a alors révélé que la forme en question n’était pas du tout un extraterrestre, mais une simple statue destinée à soutenir une planche de surf. Intéressant, mais ce n’est pas fini, car la famille a également indiqué que le balcon avait été flouté à sa demande expresse lorsque la photo est devenue virale et que des curieux ont commencé à rôder autour de leur domicile.

Par la suite, la famille a d’ailleurs été encore plus loin en demandant à Google de flouter l’intégralité de leur maison. C’est ce qui explique pourquoi la bâtisse n’est plus visible sur la solution.

Du coup, s’il vous prend l’envie de vous rendre sur place pour mener l’enquête, il est tout à fait inutile de perdre votre temps. Comme souvent, la vérité est ailleurs et elle ne se trouve donc pas à Nancy.

Mots-clés googlegoogle maps