On en sait peut-être un peu plus sur l’écran de l’iPhone 12

L’iPhone 12 pourrait proposer un écran un peu différent de celui des modèles actuels si l’on en croit une source coréenne.

La plupart d’entre vous doivent le savoir, mais Apple ne produit pas ses propres écrans. En réalité, la firme se fournit chez plusieurs prestataires, et notamment chez deux concurrents coréens : LG et Samsung.

L'iPhone Xr en main

Crédits Pexel

Or justement, si l’on en croit TheElec, alors LG s’apprêterait à lancer la production de masse de nouveaux écrans, des écrans OLED de sixième génération.

Du neuf pour l’écran des iPhone 12

Intéressant, mais ce n’est pas tout, car ces nouvelles dalles devraient être produites à Paju, dans la province de Gyeongii, et plus précisément sur les lignes de production E6.

Or justement, ces fameuses lignes de production étant exclusives à Apple, nous savons que ces écrans se destineront aux prochains iPhone, et plus précisément aux modèles qui seront présentés en septembre prochain. L’iPhone SE 2, ou plutôt les iPhone SE 2, feront en effet l’impasse sur l’OLED au profit de dalles LCD et ils ne pourront donc pas profiter de ces écrans.

Mais la source à l’origine de cette information va plus loin. Dans son article, nos confrères indiquent également que ces panneaux seront basés sur la technologie TOC Cell de LG Display, avec des dalles flexibles. En outre, LG aurait aussi l’intention de produire, toujours sur ces mêmes lignes de production, des dalles LTPO de grande taille. Il faudrait en revanche attendre plusieurs mois avant que la production ne démarre et cette dernière risque en plus de se limiter à quelques dizaines de milliers de pièces pour commencer.

Des backplanes LTPO en embuscade ?

Si vous n’êtes pas très à l’aise avec les acronymes, alors sans doute est-il utile de préciser que les backplanes LTPO combinent des transistors LTPS (utilisés massivement sur les écrans actuels) avec des transistors IGZO. Ils coûtent généralement un peu moins cher à produire et ils s’avèrent plus efficaces au niveau de la consommation énergétique. Ces chiffres sont comme toujours à prendre avec prudence, mais ces backplanes consommeraient en moyenne entre 5 et 15 % d’énergie en moins par rapport au LTPS.

Apple a d’ailleurs eu l’occasion d’avoir recours à cette technologie à plusieurs reprises par le passé, sur les Apple Watch. Pour le moment, la firme n’a pas encore franchi le cap sur les iPhone, mais cela pourrait changer dans un avenir proche et c’est précisément ce qui ressort de cet article.

Mots-clés appleiphone 12