On en sait plus sur les plans de la NASA pour ramener des échantillons de Mars

La NASA vient de décider d’un nouveau moyen pour ramener les échantillons collectés par le rover Perseverance sur Terre. Dans le cadre du Mars Sample Return Program, le robot Sample Fetch Rover devait être envoyé sur Mars pour ramasser les échantillons collectés dans le cratère Jezero. Maintenant, on sait que l’agence spatiale américaine va plutôt se servir du rover Perseverance lui-même, mais qu’elle va envoyer en renfort deux hélicoptères semblables à Ingenuity.

Cela fait plusieurs années que la NASA et l’ESA ont commencé à travailler sur ce programme de retour d’échantillons martiens. Initialement, le Sample Fetch Rover devait récupérer les tubes contenant les échantillons et les transporter vers la fusée qui doit les emmener dans l’espace. Cette fusée va ensuite être interceptée par l’orbiteur Earth Return Orbiter qui va envoyer les tubes sur Terre.

Retour d'échantillons martiens
Crédits NASA/JPL-Caltech

Selon les informations, les ingénieurs se sont rendu compte que le design du rover était devenu trop encombrant. Le rover et la fusée de retour ne pouvaient plus être transportés par un seul atterrisseur.

Pourquoi cette nouvelle option ?

D’après la NASA, l’atterrisseur Sample Retrieval Lander n’arrivera sur Mars qu’en 2030. Mais l’agence pense que le rover Perseverance sera encore opérationnel d’ici là. Ainsi, ce sera à lui de transporter les 30 échantillons de roche vers la fusée qui va partir en orbite martienne.

Si Perseverance rencontre un problème avant qu’il ne puisse accomplir cette mission, l’atterrisseur essayera de se poser près de lui. Ensuite, ce sera au tour des hélicoptères de secours d’aller chercher les échantillons. Ces hélicoptères seront conçus selon le design d’Ingenuity. Ils auront ainsi de petites roues qui leur permettront de rouler vers les échantillons.

Une nouvelle possibilité

L’hélicoptère Ingenuity avait comme objectif de prouver qu’il était possible de faire voler un appareil sur Mars. Il était seulement supposé voler un petit nombre de fois, mais jusqu’ici, il a réussi à effectuer 29 vols. Cet exploit a offert à la NASA un nouveau moyen de ramener les échantillons martiens.

D’après les explications de Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la direction scientifique de la NASA, ils ont pris la décision en se basant sur de nouvelles études et sur des exploits effectués récemment sur Mars. Les nouvelles données leur ont permis de considérer des options qui n’étaient pas encore disponibles il y a un an.

On se donne ainsi rendez-vous dans 8 ans environ pour voir si le rover Perseverance sera bien là pour effectuer sa mission, ou si les deux hélicoptères seront nécessaires. L’orbiteur Earth Return Orbiter est prévu décoller en 2027 tandis que l’atterrisseur Sample Retrieval Lander le fera en 2028. Les échantillons martiens sont attendus sur Terre en 2033.

SOURCE: Engadget

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.