On en sait un peu plus sur ce qu’il y a sous l’Antarctique

Les glaciers font partie des premières victimes du réchauffement climatique, qu’ils se situent au nord ou au sud. Il y a par exemple le glacier Thwaites se trouvant en Antarctique qui est près de fondre de façon irréversible. Selon les scientifiques, il existerait actuellement une énorme cavité en dessous du glacier qui ne cesse de grandir.

Dans le but de faire un suivi de l’état actuel du glacier Thwaites, les chercheurs ont envoyé un robot sous-marin en expédition au niveau du fond marin. Le robot, dont le nom est Icefin, a ainsi pris les toutes premières photos montrant la base du glacier.

Crédits Pixabay

Cependant, les jolies photos et vidéos prises par le robot n’ont pas empêché les scientifiques d’arriver à une conclusion assez alarmante.

Ce que les scientifiques ont découvert

D’après ce que l’on sait, le robot sous-marin a principalement exploré la limite qui sépare la partie du glacier Thwaites reposant sur le fond marin et la partie qui flotte sur l’océan. Cette ligne est importante par rapport à la stabilité du glacier. En effet, plus elle recule, plus la glace s’écoule rapidement dans l’océan. Ce phénomène est l’une des causes de l’augmentation du niveau de la mer.

Selon Britney Schmidt, géophysicienne faisant partie de l’International Thwaites Glacier Collaboration, c’est la toute première fois que quelqu’un explore cette partie d’un glacier, et aussi la première fois que l’on peut voir la ligne de séparation entre le fond marin et la mer pour un glacier aussi important. Malheureusement, c’est aussi à cet endroit qu’il y a le plus de risque de fonte et de déstabilisation.

D’ailleurs, d’après les informations, l’équipe de chercheurs a découvert que la température de l’eau au niveau de la base de la glace à cet endroit dépassait de 2°C la température de congélation normale.

Vers un désastre planétaire

Jusqu’ici, le glacier Thwaites a déjà libéré une grande quantité de glace dans l’océan, correspondant à 4% de la montée des eaux au niveau global. L’on sait aussi que la glace qui se trouve en Antarctique est aujourd’hui en train de fondre à une vitesse six fois plus élevée qu’il y a 40 ans.

Selon les experts, à ce rythme, le glacier Thwaites va finir par atteindre un point de non-retour et s’effondrer. La conséquence sera une augmentation du niveau des océans de plus de 50 cm au niveau global.

D’après les explications de Keith Nicholls, un océanographe du British Antarctic Survey, l’eau de mer qui se réchauffe est actuellement en train d’éroder un grand nombre de glaciers dans la partie ouest de l’Antarctique, cependant, les scientifiques sont particulièrement inquiets concernant le glacier Thwaites.

On se demande s’il faudra attendre que le glacier Thwaites s’effondre dans l’océan avant que l’on se rende compte qu’il est impératif de lutter contre le réchauffement climatique. N’oublions pas qu’avec la vitesse actuelle de fonte des glaciers, plusieurs villes côtières risquent de disparaitre dans les années à venir.

Mots-clés antarctique