On en sait un peu plus sur la maladie de Kawasaki

La maladie de Kawasaki a beaucoup fait parler d’elle. Durant la pandémie de Covid-19, les services de santé du monde entier ont rapporté une hausse inquiétante des enfants atteints de cette pathologie rare. En mai 2020, le bilan dévoilé par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies a fait état de 230 cas en Europe, dont deux décès en France et au Royaume-Uni. Cette maladie a également fait des ravages aux États-Unis.

Face à cette situation alarmante, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a incité les scientifiques à poursuivre leur recherche pour « mieux comprendre ce syndrome (Kawasaki) chez les enfants. » Les recherches effectuées récemment ont porté leur fruit.

Un enfant photographié de dos

Photo de Mael BALLAND – Unsplash

Grâce à deux études américaines publiées dans le New England Journal of Medicine, on en sait un peu plus sur la maladie de Kawasaki.

Des similitudes avec un autre syndrome courant chez les enfants ?

En dehors de la maladie de Kawasaki, les responsables de santé ont également rapporté l’apparition d’un nouveau syndrome qui a touché les enfants durant la pandémie de Covid-19. Il s’agit du syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants ou MIS-C.

D’après Michael Levin, de l’Imperial College à Londres, le MIS-C est lié au Covid-19 et aurait touché environ un millier d’enfants dans le monde. En étudiant les cas de 300 enfants et jeunes de moins de 21 ans, atteints du Covid-19, les chercheurs ont découvert que ce syndrome présentait des similitudes avec la maladie de Kawasaki.

À lire aussi : La maladie de Kawasaki s’attaquerait aussi aux jeunes adultes

Les causes encore inconnues

Les scientifiques  à l’origine de ces études ont noté de nombreuses similitudes entre la maladie de Kawasaki et le MIS-C. Ces deux pathologies sont toutes les deux très rares. Ce nouveau syndrome toucherait surtout les enfants noirs, hispaniques ou d’origine indienne.

Certains des symptômes du MIS-C s’apparentent à ceux de la maladie de Kawasaki. On citera notamment les symptômes respiratoires, même s’ils ne sont pas fréquents, les troubles gastro-intestinaux et cardiaques, les éruptions cutanées ou encore la fièvre. Cette étude révèle que 80% des enfants qui ont contracté ce syndrome ont été admis en soins intensifs. 20% d’entre eux ont reçu une assistance respiratoire invasive. Malheureusement, 2% des malades ont perdu la vie.

Pour le moment, les chercheurs ne sont pas encore certains des causes de la maladie de Kawasaki et du MIS-C. Certains pensent que le nouveau syndrome serait dû à une réponse anormale du système immunitaire.

À lire aussi : Un point sur la maladie qui touche les enfants atteints par la Covid-19

Mots-clés médecinesanté