On en sait un peu plus sur la véritable taille du mégalodon

Entre 23 et 3,6 millions d’années avant nous, l’Otodus megalodon, un gigantesque requin préhistorique, régnait sur les océans de la Terre.

Mais du fait que les cartilages de ce terrible prédateur marin ne survivent pas très longtemps après sa mort, pour connaître sa taille, les chercheurs ne peuvent se baser que sur les quelques dents fossilisées de ce dernier qu’on a pu retrouver jusqu’à présent.

Un grand requin blanc

Photo de Caroline Sattler. Crédits PIxabay

Pour avoir des estimations plus précises des dimensions du mégalodon, les paléontologues de l’Université de Bristol (Angleterre) et de l’Université de Swansea (Pays de Galles) ont planché sur une approche basée sur des analyses mathématiques. Ce qui leur a permis d’aboutir à de nouvelles estimations qu’ils ont récemment publiées dans le cadre de leurs conclusions dans Scientific Reports.

Une espèce de requin apparentée à plusieurs autres

Pour en revenir à la place du mégalodon dans l’arbre généalogique des requins, les scientifiques l’ont mis depuis le temps dans l’ordre des Lamniformes, le groupe auquel le grand requin blanc appartient. Toutefois, il semblerait que ce soit un brin plus compliqué.

En effet, comme le précise Catalina Pimiento de l’Université de Swansea, le mégalodon est aussi lié à diverses autres espèces de requins. Parmi ces derniers, on peut énumérer le requin-taupe bleu ou encore le requin-saumon.

De ce fait, pour pouvoir estimer correctement la taille du mégalodon, les chercheurs ont réuni les mesures détaillées de chaque espèce de requin qui lui est apparenté.

À lire aussi : Le mégalodon a peut-être disparu à cause d’une supernova

Le mégalodon était apparemment un véritable monstre

Tandis que le grand requin blanc fait souvent 6 mètres de long, au maximum, un mégalodon adulte pouvait apparemment atteindre les 16 mètres. D’ailleurs, sa tête, dont les dimensions faisaient environ le tiers de son corps, faisait dans les 4,65 mètres.

Pour les autres parties de son corps, la nageoire caudale du mégalodon devait faire 3,85 mètres, tandis que sa nageoire dorsale devait mesurer 1,62 mètre.

D’après ces données, il est incontestable que même si le grand requin blanc est en soi un animal déjà impressionnant, il est vraiment petit comparé à l’Otodus megalodon. Heureusement pour nous et pour les autres créatures marines, ce gigantesque prédateur a depuis longtemps disparu de nos océans.

À lire aussi : Une dent de mégalodon a disparu en Australie