On en sait un peu plus sur les cartouches de la PlayStation 5

Sony présentera la PlayStation 5 l’année prochaine, pour une sortie programmée autour des fêtes de fin d’année. La marque a évoqué à plusieurs reprises sa nouvelle console au cours de ces dernières semaines, tout en plaçant le focus sur ses performances et sa fiche technique. On ignore donc encore tout de son design ou de ses fonctions.

Mais voilà, la semaine dernière, nous avons vu surgir un drôle de brevet mettant en scène des cartouches élaborées par la marque, des cartouches qui ont donné vie à bon nombre de théories.

Une manette de PlayStation

Crédits Pixabay

Aujourd’hui, un nouveau brevet nous permet d’y voir un peu plus clair.

La PlayStation 5 aura visiblement bien droit à un système de cartouches

Le brevet de la semaine dernière avait été déposé à l’INPI, ou plutôt à la division brésilienne du célèbre organisme. S’il s’accompagnait de peu d’informations, il comprenait tout de même plusieurs visuels, des visuels mettant en scène des cartouches finalement très proches de celles des consoles de notre enfance.

À partir de là, plusieurs théories ont vu le jour. Certains ont commencé à parler du lancement d’une PlayStation Vita 2, d’autres d’un système d’extension de mémoire spécialement pensé pour la PlayStation 5.

On sait effectivement que cette dernière ne sera pas équipée d’un disque à plateau classique, mais d’un SSD. Par conséquent, l’espace de stockage devrait être assez limité. Il ne faut effectivement pas oublier que le poids d’un jeu sur la génération actuelle tourne le plus souvent autour des 50 Go.

En fouillant dans les bases de données des organismes spécialisés, Let’s Go Digital a cependant découvert deux nouveaux brevets déposés par la marque nippone le 28 décembre 2018 et validés le 5 août dernier. Et l’un d’entre eux évoque justement ce système de cartouche.

Des cartouches pour étendre la capacité de stockage de la console ?

Le document comprend bien entendu de nombreux visuels, des visuels représentant notamment les connecteurs de la cartouche, mais aussi un descriptif écrit en japonais. Descriptif pouvant être traduit de la manière suivante : « Il s’agit d’un support d’enregistrement capable d’enregistrer diverses données telles qu’un personnage, une image, une animation, un son et un programme. En chargeant [la cartouche], les diverses données enregistrées [dessus] peuvent être lues. »

En d’autres termes, cette cartouche n’a pas pour but d’héberger des jeux, mais plutôt des données. Exactement comme n’importe quel autre support de stockage.

Il semblerait donc que la thèse évoquée un peu plus haut soit la bonne. L’entreprise pourrait en effet utiliser ces cartouches pour étendre la capacité de stockage de la PlayStation 5… ce qui lui permettrait au passage de réaliser des profits supplémentaires. On imagine en effet que ces fameuses cartouches seront proposées au prix fort et avec une marge conséquente.

Mots-clés playstation 5sony