On pense avoir élucidé le mystère du “glacier apocalyptique”

Le glacier Thwaites est un énorme plateau de glace qui se trouve au large de la partie ouest du continent antarctique. À cause de sa taille et de la rapidité avec laquelle il fond, le Thwaites a été surnommé le « glacier apocalyptique » par les scientifiques.

Ces dernières années, le Thwaites fond en effet à un rythme particulièrement inquiétant et déverse annuellement des milliards de tonnes de glace dans l’océan. Selon les informations, il perdait environ 10 milliards de tonnes de glace par an dans les années 90 alors qu’actuellement, cette valeur est montée jusqu’à 80 milliards de tonnes!

Crédits Pixabay

En 2019, des scientifiques britanniques et américains se sont réunis pour enquêter sur le mystère qui entoure l’accélération de la fonte du glacier Thwaites. Leurs travaux consistaient à étudier les canaux du fond marin profond localisés devant le glacier et qui laissent l’eau chaude s’infiltrer. C’est cette infiltration qui provoquerait la fonte rapide du glacier.

Les résultats de l’étude

L’équipe de chercheurs a utilisé un navire équipé d’un échosondeur près des falaises de glace du Thwaites. Cela leur a permis de tracer la forme du fond marin qui se trouve en dessous de l’énorme plateau de glace. Ils ont aussi mesuré les infimes variations de la force de gravité au niveau du plateau à l’aide d’un avion faisant des vols aller-retour. Ces variations reflètent en fait les ondulations du fond marin se trouvant au niveau inférieur.

Grâce aux informations obtenues, les scientifiques ont réussi à tracer et à cartographier en détail, pour la première fois, le trajet d’un réseau de canaux profonds. Ces canaux passent à travers une crête pour ensuite se rejoindre et former une grande cavité sous la banquise.

D’après les explications du Docteur Tom Jordan du British Antarctic Survey ou BAS, ces canaux connectés seraient les chemins potentiels suivis par l’eau chaude des grands fonds marins pour arriver à l’endroit où le Thwaites est ancré. Cela contribuerait à la fonte de la base de la plateforme du glacier.

Le Docteur Kelly Hogan du BAS a pour sa part déclaré que les canaux étaient à la fois larges et profonds. Beaucoup d’eau peut ainsi atteindre et faire fondre le front flottant du Thwaites et sa glace qui repose sur le fond marin.

Un phénomène inquiétant pour le niveau global de la mer

Selon les informations, environ 4 % de l’élévation annuelle du niveau de la mer à l’échelle mondiale seraient dus à la fonte des glaces de Thwaites. D’un autre côté, les estimations indiquent que l’effondrement de la totalité du glacier pourrait rajouter 65 cm de plus au niveau de la mer.

Même si l’on  sait que la fonte totale du Thwaites ne se fera pas à court ou à moyen terme, avec les problèmes de réchauffement climatique qui touchent actuellement la planète, le glacier reste particulièrement vulnérable. C’est la raison pour laquelle les scientifiques tentent de déterminer avec plus de précision à quelle vitesse le plateau de glace subit des changements.

D’après le docteur Robert Larter du BAS, à l’heure actuelle, la partie est du glacier serait encore stable puisqu’elle est rattachée à une grande crête. Il a toutefois indiqué que la situation pourrait basculer à cause de la tendance actuelle de la fonte.

Les scientifiques devaient retourner sur place au cours de cet été austral pour poursuivre leurs travaux, mais ils ont dû suspendre leur mission à cause de l’épidémie de Covid-19. L’étude reprendra ainsi une fois la crise sanitaire sous contrôle.

s https://www.bbc.com/news/science-environment-54079587