On pense savoir ce qui provoque l’orteil Covid

Vers le début de l’année 2020, des personnes ont présenté des lésions cutanées semblables à des engelures au niveau des orteils. Le phénomène coïncidait avec le début de la pandémie causée par le SRAS-CoV-2. À l’époque, les dermatologues avaient une vague idée des causes réelles de cette affection. Certains ont pensé, par exemple, à des engelures résultant d’une inflammation. D’autres ont suggéré que les boutons étaient dus à des caillots sanguins dans les orteils.

Les dermatologues ont aussi considéré la Covid-19 puisque d’autres maladies virales telles que la rougeole peuvent aussi engendrer des éruptions cutanées. Afin d’en savoir plus, des chercheurs de l’Hôpital Saint-Louis à Paris ont étudié le sujet de plus près. 50 patients qui ont été admis dans cet hôpital en avril 2020 pour des orteils Covids’y sont portés volontaires.

La photo de pieds
Image par tookapic de Pixabay

À terme, les scientifiques ont pu découvrir les mécanismes qui provoquent l’apparition de l’orteil Covid. Ils ont publié les résultats de leurs recherches publiées le 5 octobre dans le British Journal of Dermatology.

A lire aussi : Cette pilule réduirait de moitié le risque d’hospitalisation par Covid-19

Quand les anticorps agressent les tissus de l’organisme

Au cours de leurs analyses, les scientifiques ont remarqué un taux élevé d’autoanticorps dans l’organisme de nombreux patients. Les autoanticorps sont des protéines que produit le système immunitaire. Ils ont la particularité de s’attaquer aux cellules du corps. Leur présence est associée à plusieurs facteurs, dont une infection virale.

Par ailleurs, les participants avaient également une activité d’interférons de type 1 au-dessus de la normale. Les interférons sont des protéines qui activent des cellules immunitaires comme les lymphocytes cytotoxiques et les Natural Killer (NK ou cellules tueuses naturelles). Ils combattent les agents pathogènes comme les virus. Cependant, les cellules de l’organisme peuvent subir des dégâts pendant cette lutte.

L’ensemble de tous ces mécanismes de défense explique donc les éruptions cutanées connues sous le nom d’orteil Covid. Le fait est que l’infection au SRAS-Cov-2 peut activer ces réponses immunitaires.

A lire aussi : Covid-19 : le problème des faux passes sanitaires

Une réponse immunitaire efficace contre la Covid-19 ?

The Guardian a communiqué que l’orteil Covid peut persister pendant quelques mois. Généralement, ces éruptions cutanées apparaissent quelques semaines après avoir contracté la Covid-19. D’ailleurs, environ 60 % des participants avaient des symptômes légers de la maladie. Pourtant, ils présentaient un résultat négatif au test PCR.

Selon les chercheurs, ce résultat négatif n’est pas vraiment étonnant. Le fait est qu’entre la contraction de la maladie et le moment d’apparition des boutons sur les orteils, il se peut que le virus ait déjà été éradiqué de l’organisme.

Au sujet de l’orteil Covid, Dr Ivan Bristow qui est un podologue a affirmé à The Guardian que les boutons disparaissent tout seul. Cela dit, s’ils prennent du temps à guérir, cette nouvelle étude pourrait indiquer des traitements efficaces. Le New York Times a notamment rapporté que l’étude a permis de constater que les agents anti-inflammatoires comme les stéroïdes pourraient permettre de traiter l’orteil Covid.

Mots-clés Covid-19