On sait comment Torrentz2 a perdu son nom de domaine

Le nom de domaine principal du site Torrentz2 a été suspendu par l’European Registry of Internet Domain Names (EURid) il y a quelques semaines. Le domaine a plus précisément été suspendu et placé sous enquête par l’organisation à but non lucratif. D’après un porte-parole du moteur de recherche de torrent, le site aurait été une fois de plus accusé de violation du droit d’auteur.

Après avoir mené son enquête, le site Torrentfreak a découvert que cette mesure a été prise suite à une ordonnance du procureur belge à Bruxelles.

Une photo de pirate

Crédits Pixabay

Rappelons que le moteur de recherche de torrent utilise ce nom de domaine depuis environ quatre ans. À l’heure actuelle, les internautes peuvent toujours accéder aux contenus du site à partir de son domaine de sauvegarde, Torrentz2.is.

L’ordre provient de Bruxelles

Pour en savoir plus sur cette affaire, le site Torrentfreak a mené sa propre enquête auprès de l’European Registry of Internet Domain Names. Cependant, ce dernier a déclaré qu’il ne commenterait pas les décisions de justice ou les actions du procureur. Néanmoins, l’organisation a précisé qu’elle a agi sur ordre explicité du procureur belge à Bruxelles, à qui il est possible de demander une copie de l’ordonnance.

Le site a donc contacté le parquet de Bruxelles pour demander une copie de l’ordonnance. Malheureusement, le bureau n’a jamais fourni la copie en question. Au lieu de cela, il a tout simplement redirigé les enquêteurs vers une ordonnance du tribunal du commerce datant de 2018. Mais une fois encore, le tribunal de commerce les a redirigés vers le tribunal de commerce français, qui a de nouveau rejeté leur demande.

À son tour, le tribunal de commerce français a recommandé aux enquêteurs de se tourner vers l’avocat en charge de l’affaire. Seulement, l’identité de ce dernier n’a pas été dévoilée. L’on sait tout simplement qu’il travaille au cabinet HOYNG ROKH MONEGIER. Mais suite au silence du cabinet, l’enquête a été suspendue.

À lire aussi : Zone Annuaire ferme ses trois sites et lance un nouveau domaine

La Motion Picture Association est peut-être impliquée dans l’affaire

Il est fort possible que l’ordre de suspension du nom de domaine de Torrentz2 soit lié à une plainte déposée par un groupe titulaire de droits d’auteurs.

Les enquêteurs pensent notamment à la Motion Picture Association (MPA), dont le siège est basé à Bruxelles. Une théorie qui tient la route, étant donné que cette dernière travaille avec le cabinet HOYNG ROKH MONEGIER.

À lire aussi : Torrentz2 a perdu son nom de domaine