On va étudier les arbres de la Lune

Saviez-vous qu’il existe des arbres lunaires sur Terre, éparpillées dans différents pays ? Comment cela se fait-il, demanderiez-vous ? Nous allons vous expliquer. En fait, l’histoire remonte aux années 1970, lorsque le fait de voyager sur la Lune excitait le plus grand nombre et que les gens voulaient emporter toutes sortes de choses sur notre satellite.

En ces temps-là, le chef du US Forest Service a contacté un futur astronaute, Stuart Roosa pour lui proposer d’emmener quelque chose de petit mais marquant dans l’espace : des graines d’arbres. Il faut savoir qu’avant de devenir astronaute, Stuart Rossa travaillait comme un pompier spécialement formé pour éteindre les incendies de forêt.

Crédits Pixabay

L’idée lui a donc plu et il décida de rendre hommage au service forestier en embarquant 500 graines de séquoia, de pins à encens, de sycomore américain, de sapin de Douglas et de gomme sucrée américaine lorsqu’il décolla de la Terre dans le cadre de la mission Apollo 14.

L’histoire des graines lunaires

La mission Apollo 14 a été lancée depuis la Terre le 31 janvier 1971 et a passé neuf jours dans l’espace. Il faut savoir que mis à part les affaires atypiques de Rossa et deux autres astronautes, le module de commande Kitty Hawk avait aussi embarqué deux balles de golf en dehors de l’équipement spatial nécessaire et des équipements scientifiques.

Malheureusement pour l’équipage, leurs équipements et eux n’ont jamais frôlé la surface lunaire. Ils ont seulement fait 34 fois le tour de la Lune et sont revenus sur Terre. A l’atterrissage, les trois astronautes ont subi une procédure de décontamination normale. Toutefois, les graines ont été mélangées dans la cartouche de Rossa. A l’époque, tout le monde pensait que les graines étaient trop endommagées pour germer.

On ignore comment ces graines sont arrivées au Royaume-Uni

Mais ce ne fut pas le cas. En effet, la plupart des graines ont survécu et ont été plantées à un certain nombre d’endroits à travers les Etats-Unis mais pas uniquement. En effet, Science Alert nous rapporte que la Royal Astronomical Society et l’Agence spatiale britannique ont également lancé une quête en vue de rechercher ces arbres lunaires à travers la Grande-Bretagne.

Apparemment, environ 15 de ces arbres ont été plantés au Royaume-Uni même si personne ne sait pour l’instant comment elles sont arrivées dans le pays. En tout cas, ces arbres auraient grandi comme n’importe quel arbre terrestre, sauf qu’elles sont allées dans l’espace.

Les scientifiques ont également découvert que les graines sont très résistantes, peuvent encaisser 200 fois la dose de rayonnement nécessaire pour tuer un humain et continuer quand même à germer. En tout cas, Libby Jackson, l’experte en exploration spatiale de l’Agence spatiale britannique a déclaré qu’elle avait hâte de voir ce que ces graines sont devenues.

Mots-clés lune