On vient de retrouver des bandes perdues d’Ella Fitzgerald

Un trésor du Jazz vient juste d’être retrouvé après 60 années passées dans une boîte. Il s’agit de bandes contenant l’enregistrement audio d’un concert que la chanteuse Ella Fitzgerald avait donné à Berlin en 1962, des bandes dont on avait complètement oublié  l’existence.

Ce sont Ken Druker et Gregg Field qui ont réussi à retrouver les enregistrements d’ailleurs surnommés les « Bandes Perdues de Berlin ». Le premier est le vice-président du Catalog au Verve Records tandis que le second est batteur et producteur. Selon les informations, les deux hommes ne connaissaient pas l’existence des précieuses bandes, mais ont décidé de les rechercher après avoir entendu dire que Richard D. Rosman, une des personnes en charge des biens de Fitzgerald, avait des archives intactes relatives au travail de la chanteuse.

Crédits Pixabay

Les bandes en question étaient enroulées autour d’une bobine rangée dans une boîte fermée avec du scotch. Les deux hommes ne s’attendaient pas du tout à entendre un enregistrement du fameux concert lorsqu’ils ont décidé de les lire.

Bien préservées

Selon Druker, les bandes étaient dans un très bon état lorsqu’ils ont décidé de les écouter. Ils ont ainsi pu reconnaître facilement la voix de la chanteuse de Jazz. Le concert enregistré était en fait la seconde prestation live de Fitzgerald au Sportpalast Arena de Berlin. Avant cela, c’est-à-dire en 1960, elle avait déjà chanté dans la ville et avait même sorti un album live intitulé Ella in Berlin qui a remporté deux Grammy Awards.

D’après ce que l’on sait, les ingénieurs du son ont pu travailler sur les enregistrements et ont réussi à bien isoler la voix de la chanteuse et à la mettre en valeur. Les fichiers audio ont aussi pu être remastérisés à l’aide d’une technologie de pointe en ingénierie du son.

Les enregistrements du second concert de Berlin nouvellement sortis se composent de plusieurs morceaux bien connus et interprétés sur scène par Ella Fitzgerald. Il y a par exemple « Taking A Chance On Love » ou encore « Hallelujah I Love Her So » de Ray Charles.

La cause derrière la disparition des enregistrements

Field explique que la raison pour laquelle ces bandes si précieuses avaient disparu est qu’il y a vraisemblablement eu une bataille concernant la propriété des droits d’auteur. C’est pour cela qu’elles ont été placées chez Norman Granz qui était l’ancien manager de la chanteuse et fondateur du label d’enregistrement Verve. L’on sait que Granz a plus tard vendu le label à Metro-Goldwyn-Mayer.

En tout cas, cette trouvaille est une très bonne nouvelle pour les fans de la chanteuse qui savait émouvoir ses spectateurs avec tout le talent qu’elle montrait sur scène.

En attendant de pouvoir écouter l’album intitulé Ella : The Lost Berlin Tapes, sorti en ce mois d’octobre 2020, vous pouvez écouter l’enregistrement suivant où elle chante la chanson « Taking A Chance On Love ».