One Piece : Qui incarnera Luffy et ses “nakama” dans la série en live-action de Netflix ?

Le projet relatif à la série live-action de One Piece – manga écrit et illustré par Eiichiro Oda – prend progressivement forme. Netflix, qui collabore avec Tomorrow Studios sur le projet, vient en effet de dévoiler cinq des acteurs principaux de la série.

Et les heureux gagnants sont…

Il s’agit de Iñaki Godoy (dans le rôle de Monkey D. Luffy), Emily Rudd (Nami), Mackenyu (Roronoa Zoro), Jacob Romero Gibson (Usopp), et Taz Skylar (Sanji).

Cette révélation intervient quatre ans après l’annonce initiale du live-action par Oda. Malgré ce retard, l’auteur semble très excité au fur et à mesure que le projet se matérialise. Dans une note récemment publiée sur Twitter, Eiichiro Oda a écrit : “Nous avons travaillé avec Netflix et Tomorrow Studios sur l’énorme projet qu’est l’adaptation hollywoodienne de la série One Piece en live action ! Combien d’années se sont écoulées depuis qu’il a été annoncé, n’est-ce pas ? Je sais, je sais ! Mais rassurez-vous, nous avons fait des progrès constants depuis le début ! Ce n’est pas facile quand vous travaillez avec des gens de cultures différentes ! Mais c’est précisément ce processus qui peut produire quelque chose de spécial ! ”

“Nous avons choisi ce casting après de nombreuses discussions avec des personnes du monde entier ! Ce sont les personnes qui seront nos Pirates du Chapeau de Paille ! Il faudra encore un peu de temps pour réaliser le spectacle, mais nous continuerons à faire de notre mieux pour offrir un spectacle qui, nous en sommes sûrs, sera apprécié par tout le monde dans le monde entier !”, a ajouté l’auteur.

Eiichiro Oda est l’un des producteurs exécutifs de la série. Les autres incluent Becky Clements et Marty Adelstein. Pour rappel, lors de l’annonce du projet de live-action en 2017, Adelstein avait indiqué :  “Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que la série télévisée One Piece soit un succès absolu.”

Le tournage qui aurait dû démarrer l’été dernier, au Cap en Afrique du Sud, a été retardé par la pandémie de Covid-19.

Un manga qui est loin d’avoir dit son dernier mot

Paru en 1997, One Piece est l’un des mangas les plus populaires au Japon et dans le monde. Il a été adapté en version anime la même année. De 2007 à 2018, One Piece était le manga le plus vendu au pays du soleil levant. Depuis sa parution, la franchise  (manga, animé, jeux, etc.) a généré environ 21 milliards $ de revenus. Des chiffres étonnants qui continueront certainement à grimper puisque le manga est loin d’être fini, à en croire Oda sensei.