OnlyFans aurait pris la décision d’interdire le contenu sexuellement explicite à cause… des entreprises de cartes de crédit

OnlyFans a surpris tout le monde la semaine dernière en prenant une décision radicale. A compter du mois d’octobre, tous les contenus sexuellement explicites seront ainsi interdits sur la plateforme. Et si l’on en croit de récentes déclarations de l’entreprise, alors cette décision aurait été principalement motivée par… les entreprises de cartes de crédit.

OnlyFans ne versait pas dans l’érotisme ou la pornographie à sa création.

Une femme se mordant la lèvre
Image par prabha karan de Pixabay

En réalité, lorsque la plateforme a vu le jour, elle avait plus pour but de permettre à des personnes publiques de disposer d’un espace où échanger et partager du contenu avec leurs fans.

OnlyFans ne va pas interdire (complètement) la nudité

Mais voilà, les conditions d’utilisation du service étant bien plus souples que celles de Twitter, Facebook ou même Instagram, de nombreuses camgirls ont commencé à ouvrir des comptes sur la plateforme.

L’argent a donc commencé à couler à flots et de plus en plus de travailleuses du sexe ou de starlettes leur ont ainsi emboité le pas. Et ça fonctionnait très bien jusque là.

La semaine dernière, OnlyFans a en effet annoncé une décision totalement inattendue, à savoir celle d’interdire tous les contenus à connotation sexuelle sur la plateforme. Sans surprise, l’annonce n’a pas fait que des heureux et l’entreprise a donc pris la décision d’expliciter un peu plus sa position et ses motivations.

A lire aussi : OnlyFans débarque sur iOS et Android, mais sans nudes

La faute à Visa et MasterCard ?

Premier point et pas des moindres, OnlyFans ne compte pas fermer totalement la porte aux contenus épicés. En réalité, les photos et vidéos de nudité seront toujours autorisées. L’interdiction annoncée par l’entreprise ne vise ainsi que les contenus dépeignant un acte sexuel explicite.

Il y a plus intéressant cependant. OnlyFans a également indiqué dans sa déclaration que cette décision découlait du fait que l’entreprise souhaite construire une plateforme durable… et que ces changements doivent se conformer “aux demandes de [leurs] partenaires bancaires et prestataires de paiement”.

Il est bien entendu difficile de ne pas penser à ce qui est arrivé à Pornhub en fin d’année dernière en lisant ces déclarations.

A lire aussi : Grosse polémique pour une influenceuse OnlyFans qui retouche un peu trop ses photos

OnlyFans aurait-il eu peur de connaître le même destin que Pornhub ?

Lorsque le Times avait révélé la présence de contenus illicites et illégaux sur la plateforme, Visa et MasterCard avaient immédiatement suspendu les contrats passés avec le site. Pornhub a alors pris la décision de supprimer tout le contenu partagé par les utilisateurs non enregistrés pour retomber dans les bonnes grâces de ses partenaires.

Toutefois, dans ce cas précis, il y a un détail qui ne colle pas. Seth Eisen, l’un des portes-paroles de MasterCard, a en effet indiqué à CNN que son entreprise n’avait pas fait pression sur OnlyFans. Et donc qu’elle n’était pas impliquée dans la décision de l’entreprise. Pour lui, donc, cette décision a directement été prise en interne.

Et justement, on peut noter que la BBC a publié un article à charge contre OnlyFans et sa politique de modération juste avant cette décision. L’un dans l’autre, on peut donc se demander si l’entreprise n’a pas préféré agir de la sorte pour éviter de se retrouver dans la même situation que Pornhub.

Mots-clés onlyfans