OnlyFans fait volte-face et on ne comprend plus rien

OnlyFans a déclenché une véritable polémique la semaine dernière en annonçant un changement drastique de ses conditions d’utilisation. Changement qui prévoyait de bannir tous les contenus sexuellement explicites de la plateforme.

Depuis, l’entreprise a tenté de justifier mollement sa décision en rejetant la faute sur les sociétés de paiement et sur les banques, pour finalement se raviser à l’instant.

Elle a en effet publié un tweet cette après-midi pour prévenir sa communauté… de l’annulation de ses nouvelles conditions d’utilisation.

Une femme se mordant la lèvre
Image par prabha karan de Pixabay

Tout a commencé avec un communiqué de presse rédigé à la va-vite et informant les créateurs de la plateforme de la mise en place de nouvelles règles le 1er octobre 2021.

OnlyFans ne va finalement pas interdire les contenus sexuellement explicites

Des règles très contraignantes et qui prévoyaient entre autres choses l’interdiction pure et dure des contenus sexuellement explicites. Un coup dur pour de nombreux utilisateurs, des utilisateurs qui s’étaient justement tournés vers la plateforme pour monter leur business.

Sans surprise, la nouvelle n’a pas été très bien accueillie et OnlyFans a fait face à de nombreuses critiques. L’entreprise a alors tenté de calmer la situation en rejetant la faute sur les organismes de paiements puis sur les banques, arguant que ces derniers ne voyaient pas la nature de son activité d’un très bon oeil.

Mais ce qui a surtout fait débat, au final, c’est le timing de cette décision.

Aucun changement à prévoir… pour l’instant

En effet, OnlyFans a annoncé ce revirement de stratégie peu de temps après la publication d’un article à charge par la BBC. Un article qui faisait état de problèmes de fond sur la modération et de la présence sur la plateforme de contenus répréhensibles.

Des contenus comme des annonces d’escorts ou encore des photos et des vidéos publiées par des personnes mineures.

Toujours est-il que l’entreprise vient de nous gratifier d’un magnifique revirement de situation, en annonçant sur Twitter la suspension de ses nouvelles conditions d’utilisation.

Concrètement, donc, aucune interdiction ne sera mise en place le 1er octobre et les créateurs de la plateforme pourront continuer à proposer leur contenu comme ils l’ont toujours fait.

OnlyFans indique également dans son communiqué “avoir obtenu les garanties nécessaires” pour être en mesure de soutenir sa communauté, et vouloir continuer d’offrir “un foyer à tous les créateurs”. Elle précise en outre que ces derniers recevront prochainement un courriel plus détaillé.

Mots-clés onlyfans