OpenAI n’a pas pu obtenir le brevet pour le terme GPT !

Depuis quelques jours, OpenAI fait face à une mauvaise nouvelle.

OpenAI
Crédit : 123rf

Le United States Patent and Trademark Office a rejeté la demande de brevet de la société concernant le nom GPT.

Le terme GPT considéré comme un nom générique

La demande de brevet d’OpenAI, faite l’année dernière, était sous les feux des projecteurs suite à l’énorme popularité du chatbot d’intelligence artificielle ChatGPT, ce qui a mené à l’émergence de diverses technologies utilisant le nom GPT. Voulant mettre fin à ce qu’ils percevaient comme de l’imitation, l’entreprise a soumis une demande de brevet officielle. Cependant, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.

Les membres du United States Patent and Trademark Office qui ont rejeté la demande de brevet d’OpenAI ont statué que le terme GPT n’est pas un nom spécifique qui pourrait appartenir à une entité. Selon la décision du bureau, l’abréviation GPT, dérivée des mots Generative Pre-trained Transformer, est le nom d’une technologie d’intelligence artificielle générale, et toute entreprise utilisant cette technologie a le droit d’utiliser cette abréviation dans son propre produit.

On pourrait croire que la décision du United States Patent and Trademark Office est justifiée, car, l’expression « GPT » est effectivement devenu un terme générique qui désigne une catégorie de modèles d’IA, pas seulement la technologie propriétaire d’OpenAI. Accorder un brevet reviendrait à donner un monopole injustifié à une seule entreprise.

À lire aussi : Microsoft Copilot reçoit GPT-4 Turbo et DALL-E 3 d’OpenAI !

Cela pourrait nuire à l’innovation et au progrès dans le domaine de l’IA en empêchant d’autres acteurs de développer leur propre version de modèles GPT. La concurrence est saine et bénéfique aux consommateurs.

OpenAI s’oppose fermement à cette décision

Bien que les dirigeants d’OpenAI se soient fortement opposés à cette décision, prétendant que, sans la popularité acquise par ChatGPT, personne ne serait au courant du terme GPT, et qu’ils ont introduit ce mot auprès du public, le droit de l’utiliser devrait donc leur appartenir. Ils craignent également que des entreprises imitatrices puissent accroître leurs activités sur la base de cette décision.

Avec le développement magnifique des technologies d’intelligence artificielle, OpenAI est devenue l’une des entreprises à la croissance la plus rapide au monde. Il semble qu’elle continuera d’être discutée dans les prochains jours. L’impact du résultat du cas de brevet sur les utilisateurs ordinaires reste un sujet de curiosité. Toutefois, la réputation et l’avance technologique dont dispose OpenAI devraient lui garantir une bonne place sur le marché, même sans brevet.

La chose la plus importante actuellement est qu’OpenAI continue à innover et à améliorer ses produits pour rester leader sur ce créneau. Leur réputation et leur avance technologique devraient leur garantir une bonne place sur le marché, même sans brevet.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.