OpenCAPI, la course au standard réseau

OpenCAPI est un consortium regroupant de grands noms de l’IT dont IBM, Google, HPE, AMD ou encore Dell-EMC. L’objectif de cette association est très clair, s’attaquer au PCI Express et in fine Intel. Le regroupement cherche ainsi à développer un nouveau standard pour décupler les performances de transfert de données.

Ce trust est formé par neuf acteurs de l’IT et il mise sur une nouvelle spécification offrant des débits dix fois plus rapides que le PCI Express 3.0. Quelques membres s’intéressent également au Gen-Z, un protocole qui a du potentiel aussi.

OpenCAPI

OpenCAPI offrira des débits dix fois supérieurs à ceux du PCIe.

OpenCAPI annonce un standard qui surpasse en vitesse le PCIe. Cela prédit une bataille rude sur les performances serveur pour datacenters.

OpenCAPI : dix fois plus rapide que le PCI Express 3.0

En entreprise, le traitement des workloads ne cesse de gagner en volume, et ce, en interne comme au cloud. La demande tend donc à nette augmentation des vitesses de transfert. C’est dans ce contexte que l’initiative OpenCAPI propose une solution.

Le consortium dispose d’un connecteur d’une accélération de 150 Gb/s. Cela améliore considérablement la bande passante entre GPU, mémoire, stockage, CPU, etc. Le lancement est prévu pour mi-mai 2017 et le dispositif est prévu pour les supercalculateurs et les serveurs.

La première génération de ports OpenCAPI sera intégrée aux serveurs IBM Power9. Google et Rackspace projettent également d’en faire autant avec les Zaius Power9. Pour sa part, AMD mise sur la compatibilité du connecteur avec Radeon. Pour le moment, Nvidia, Micron, Mellanox, HPE et Xilinx n’ont pas dévoilé leur projet à ce sujet.

Les premiers équipements compatibles sortiront à la mi-2017

Il faut savoir qu’OpenCAPI n’est pas la seule initiative à promouvoir l’accélération des vitesses de transfert de données. Les premiers produits compatibles devraient être dévoilés à la mi-2017.

D’autres regroupements, en l’occurrence CCCI et Gen-Z, sont aussi dans les rangs. Le Gen-Z présente un connecteur d’une bande passante de 112 Gigatransferts par seconde.

Le FPGA n’a jamais été autant d’actualité. Différents acteurs de l’informatique innovent en effet pour gagner de la vitesse que ce soit en connectivité ou sur le transfert. OVH s’en servira pour se protéger des attaques de type DDoS. Intel s’est offert Altera pour former le Programmable Solution. Google et Microsoft étudient sérieusement la question. Affaire à suivre…

Mots-clés opencapi