OpenCellular, l’antenne-relai open source de Facebook

Facebook a toujours clairement affiché ses ambitions. Le géant des réseaux sociaux veut connecter le monde et, accessoirement, attirer le plus de gens possible sur son service. Il vient d’ailleurs de lever le voile sur un produit assez étonnant, un produit nommé… OpenCellular. Pourquoi étonnant ? Parce qu’il s’agit d’une antenne-relai open source capable d’étendre facilement les réseaux mobiles.

Ce n’est pas vraiment une révélation mais il existe dans le monde des millions de personnes qui n’ont pas accès à internet. En réalité, selon Facebook, ces oubliés du web se compteraient par millions et ils représenteraient même 10 % de la population mondiale.

OpenCellular : image 1

Cette antenne-relai a été conçue pour connecter le monde. Sacré projet, n’est ce pas ?

Il faut tout de même rappeler que notre planète compte à l’heure actuelle environ 7,3 milliards d’habitants.

10 % de la population mondiale n’a pas accès à internet

Partant de ce constat, Facebook a donc travaillé sur un nouvel appareil se présentant sous la forme d’une borne d’accès à internet, une borne réunissant deux conditions très spécifiques : elle est bon marché et elle est en plus open source.

OpenCellular, c’est le nom de cette fameuse antenne-relai, vise donc les régions les plus pauvres et les plus reculées du monde, des régions comme l’Afrique, l’Asie ou même Melun.

Relativement compacte, elle supportera la plupart des standards existants et elle sera donc compatible avec le WiFi, la 2G ou encore la 3G. Si le socle technique restera le même pour toutes les antennes, les opérateurs auront la possibilité de la configurer pour qu’elle réponde aux besoins et aux impératifs locaux.

Mais qu’est ce qu’on trouve à l’intérieur ? Cette antenne est un véritable mini-ordinateur à part entière, un mini-ordinateur dont les plans ont été conçus par Facebook. Le géant des réseaux sociaux a en effet choisi de ne pas s’appuyer sur les solutions existantes et de développer son propre appareil.

La bonne nouvelle, c’est qu’il en publiera bientôt les plans.

OpenCellular : image 2

L’antenne est un véritable ordinateur à part entière.

Un appareil ouvert et open source

OpenCellular a une autre caractéristique intéressante. L’appareil fonctionne sur une architecture ouverte et les développeurs tiers pourront l’enrichir de toutes les technologies de leur choix.

Facebook a clairement privilégié la flexibilité et l’adaptabilité afin que cette antenne puisse convenir au maximum de gens possible.

Afin de proposer la borne aux opérateurs, le géant américain va procéder à plusieurs tests dans différents coins du monde. Les expériences menées en laboratoire se sont effectivement très bien déroulées mais cela ne vaut évidemment pas un test sur le terrain.

En outre, il n’a pas non plus évoqué le prix de l’antenne. La seule chose que l’on sait pour le moment, c’est que l’entreprise fait tout pour tirer le prix de l’antenne vers le bas.

Il faut tout de même rappeler que ce n’est pas la première fois que Facebook cherche à connecter le monde. En parallèle, la firme travaille aussi sur des drones pour étendre le réseau des réseaux aux régions les plus reculés. Oui, et certains d’entre vous se souviennent aussi peut-être de Internet.org.

En soi, cette initiative ne manque pas d’intérêt mais avant de chercher à connecter le monde, il serait sans doute judicieux de commencer par s’assurer que tout le monde ait accès à de l’eau potable et à de la nourriture.

OpenCellular : image 3

La connectique du boitier. Plutôt complète.