OpenClassrooms et Capgemini s’associent et lancent un programme d’alternance

C’est la rentrée pour certains étudiants chez OpenClassrooms. Les bénéficiaires du projet de formation en alternance proposée par la plateforme de formation en ligne et Capgemini viennent de rejoindre leurs « bancs »… ou plutôt leurs claviers ce lundi 2 octobre. Seize étudiants, triés au volet à l’issue d’un recrutement très  strict vont bénéficier de cette expérience unique en France.  Ils auront la possibilité dès maintenant de travailler pendant quinze mois au sein de l’entreprise de service numérique et de se former chez eux, à distance.

Cette formation créée sur mesures par les équipes techniques de Capgemini permettra à ces étudiants sélectionnés de devenir plus tard des développeurs Java J2EE. La formation débute par trois mois de cours en ligne à temps plein, d’octobre à décembre.

À partir de janvier 2018, les alternants travailleront ensuite à Capgemini pendant quatre jours par semaine et étudieront un jour toutes les semaines pour les quinze prochains mois.

Chacun y trouve son compte

C’est donc un cas classique de correspondance entre l’offre et la demande. D’une part, de nombreux étudiants n’ont pas assez d’argent ou de temps pour étudier pendant des années et trouver un emploi.

D’autre part, certaines entreprises comme Capgemini ont du mal à trouver suffisamment de candidats.

Pour Capgemini, l’entreprise peut faire venir les meilleurs étudiants sans se préoccuper du lieu où ils étudient. En plus, le contenu des cours en ligne a été conçu avec ses techniciens et il collera donc aux besoins de l’entreprise et de ses clients. Les étudiants, de leur côté, pourront se former chez eux, à leur rythme. Ils se voient même offrir la promesse d’être embauchés à l’issue de la formation.

Pour ce contrat, c’est un bon début pour OpenClassroom. La plateforme en ligne facture 14 dollars soit 12 euros par heure de cours en ligne. Or, ce programme d’apprentissage représente mille heures de cours.

Faites un peu le calcul. Le montant de l’accord avoisine donc les 224 000 dollars pour le démarrage de ce projet.

Ce n’est pas mal pour ce premier lot.

Mots-clés web