OpenStreetMap, un Google Maps libre

En matière de cartographie en ligne, on pense très souvent à Google Maps. Et il faut avouer que le service a pas mal d’atouts dans son jeu, aussi bien pour l’internaute que pour le webmestre. Seul bémol, l’outil appartient à une entreprise privée, ce qui peut en agacer plus d’un. Bonne nouvelle pour ces derniers, OpenStreetMap est un tout nouveau service de cartographie en ligne qui a l’avantage d’être entièrement libre.

OpenStreetMap, un Google Maps libre

OpenStreetMap est un projet ambitieux qui vise à créer des cartes libres du monde entier. Fondé en 2004 par Steve Coast, son contenu a en effet adopté la licence Creative Commons, ce qui veut dire que tout le monde peut l’utiliser à sa guise, professionnels comme particuliers. Pour en finir avec cette courte présentation, on ajoutera juste que le service est essentiellement axé vers le collaboratif, n’importe qui a ainsi la possibilité de participer au projet.

OpenStreetMap, une vue rapprochée

Côté fonctionnalités, il manque encore pas mal de choses à OpenStreetMap. Pour le moment, il est possible de consulter la carte du monde (limitée pour le moment aux grandes agglomérations), on peut évidemment zoomer et dézoomer à la volée et accéder à plusieurs calques différents. Notons qu’il est également possible d’exporter son morceau de carte en différents formats : PNG, JPEG, SVG, PDF ou encore PostScript.

Ce qui manque cruellement à OpenStreetMap pour le moment, c’est la possibilité de créer des itinéraires et surtout une API. Bon, en même temps, si j’insiste sur ce dernier point, c’est essentiellement parce que je suis en train de bosser sur une carte interactive pour un projet et que j’aurais bien aimé éviter de passer par Google Maps.

OpenStreetMap, l'export de données

Quoi qu’il en soit, même si OpenStreetMap ne peut pas encore concurrencer Google Maps, il reste un service à surveiller. On espère juste qu’il évoluera rapidement et qu’il parviendra à se faire connaître du grand public.

Mots-clés cartographie