Opera 38 : la version developer intègre un VPN gratuit

Opera n’est pas franchement le navigateur web le plus utilisé au monde mais cela ne l’empêche pas d’avoir de nombreux atouts. L’équipe en charge du projet n’a d’ailleurs pas l’intention de s’endormir sur ses lauriers et elle a ainsi fait le choix d’intégrer à la toute dernière version de son butineur un VPN totalement gratuit. Et le plus beau, c’est que vous n’aurez rien à faire pour profiter de ses services.

Certains d’entre vous le savent peut-être mais Opera Software a signé un gros chèque l’année dernière pour mettre la main sur la société Surf Easy.

Opera VPN

La dernière version développeur d’Opera intègre un VPN… gratuit.

Suite à ce rachat, la compagnie avait mis en avant le VPN de l’entreprise dans son mode de navigation privée mais l’offre était assez limitée.

Un VPN gratuit dans Opera 38

Les internautes devaient effectivement se contenter d’un volume maximum de 500 Mo par mois. Pour aller plus loin, il fallait impérativement mettre la main au portefeuille et souscrire à un abonnement facturé 2,99 $ par mois.

Elle a visiblement changé de stratégie entre temps car la dernière version du navigateur intègre nativement ce fameux VPN, sans aucune restriction d’usage. Mieux, les internautes peuvent même changer leur localisation et déménager ainsi virtuellement en Allemagne, au Canada ou même aux Etats-Unis. Tout ce qu’ils ont à faire, c’est de cliquer sur un simple bouton et le logiciel se charge ensuite de tout à leur place.

Lorsque le VPN est actif, une icône apparaît dans la barre d’outils et il suffit de cliquer dessus pour connaître le volume de données consommé ou pour changer sa localisation.

Grâce à ce système, il est donc possible de se glisser dans la peau d’un américain pour accéder par exemple au catalogue de Netflix US ou de n’importe quel autre service du même genre.

Alors bien sûr, si vous utilisez déjà un VPN, cette nouvelle fonction vous laissera sans doute indifférent, mais les internautes néophytes devraient être attentifs à cet argument, d’autant qu’ils sont de plus en plus soucieux de la confidentialité de leurs données.

Reste que la fonction n’est pas encore disponible sur la branche grand public et il faudra sans doute attendre encore quelques semaines avant qu’elle ne le soit.

Si vous avez envie de tester cette nouvelle mouture, ce n’est pas compliqué, il suffit de suivre ce lien.

Mots-clés navigateuroperaweb