Opera 45 est de sortie, avec une nouvelle interface

Opera 45 est disponible depuis le début de la semaine sur Windows, macOS et Linux. Il est doté d’une toute nouvelle interface plus moderne, avec des fonctions très appréciables, des fonctions qui vous donneront peut-être envie de faire des infidélités à votre navigateur web.

Opera Software a multiplié les annonces depuis la fin de l’année dernière et l’éditeur a notamment profité de la nouvelle année pour lever le voile sur un navigateur très différent de ses autres créations : Neon.

Opera 45 : image 1

L’entreprise s’est précisément basée sur ce dernier pour élaborer la nouvelle interface de son butineur.

Opera 45 est de sortie !

Plus épurée et plus minimaliste, cette interface s’articule autour de plusieurs éléments bien particuliers. La barre d’outils traditionnelle est toujours présente, calée sous les onglets. Elle regroupe les options habituelles, comme les touches de navigation, le bouton de rafraîchissement, le bouton de la page de démarrage ou même la barre d’adresse.

Un cœur complète le tableau, dévolu aux favoris.

Opera 45 intègre également une barre verticale placée sur la gauche. Elle se compose de plusieurs icônes renvoyant vers des fonctions un peu plus originales. Les deux premières renvoient vers deux solutions extrêmement populaires, des solutions directement intégrées au navigateur :  Messenger et vers WhatsApp.

Grâce à ces deux modules, vous n’aurez donc pas besoin d’ouvrir un nouvel onglet pour contacter vos amis. Il vous suffira de cliquer sur le bouton correspondant et le navigateur ouvrira directement la fenêtre de discussion, une fenêtre placée au-dessus de vos pages.

Cette fameuse fenêtre pourra bien évidemment être épinglée au navigateur. Lorsque ce sera fait, elle viendra se placer dans une nouvelle colonne située entre la barre des modules et les pages des sites ouverts.

Les options ne changent pas et Opera Software a ainsi fait en sorte que ces modules proposent les mêmes options que les services originaux. Il sera donc parfaitement possible de passer des appels vidéo depuis le navigateur.

Parmi les autres modules intégrés à cette barre, on trouve les accès rapides, les favoris, l’historique, les extensions ou les actualités personnalisées.

Une interface originale et épurée

Ces dernières fonctionneront un peu comme un agrégateur et elles vous permettront ainsi de garder un œil sur les publications de vos sites préférés. Tout ce que vous aurez à faire, ce sera d’aller chercher les sources de votre choix en cliquant sur le bouton correspondant. Seul bémol, le catalogue est très limité. La Fredzone n’en fait d’ailleurs pas partie. Pas plus que nombre de mes confrères.

L’accès rapide fait pour sa part office de page d’accueil et il vous permettra ainsi d’accéder à un champ de recherche et à des vignettes représentant vos sites préférés. La liste pourra bien évidemment être modifiée à loisir et vous pourrez également changer l’apparence de cette page en un instant… ou activer le mode sombre.

Les options habituelles sont présentes. Opera 45 permet en effet d’épingler des onglets ou même de couper leur son en un clic. Le navigateur intègre également un bloqueur de publicités et des outils capables de couper le suivi publicitaire de certains scripts. Il pourra également nous alerter lorsque nous remplissons des champs sur des sites non sécurisés.

Une autre chose m’a frappé durant mon test. Le navigateur reste fluide et réactif en toute circonstance, et même lorsque des dizaines d’onglets sont ouverts. Il faut d’ailleurs rappeler que l’outil est basé sur Chromium 58.

Opera 45 : image 2 Opera 45 : image 3 Opera 45 : image 4 Opera 45 : image 5

Mots-clés navigateuroperaweb