Opera change de look pour séduire les internautes

Opera arrive loin derrière ses concurrents, c’est un fait, mais il a tout de même séduit des millions d’internautes à travers le monde et il ne compte d’ailleurs pas en rester là. Preuve en est, son éditeur vient de lever le voile sur la toute nouvelle identité visuelle de la marque et il faut avouer qu’elle est plutôt réussie.

Cette nouvelle identité visuelle passe par la mise en place d’un nouveau logo. L’éditeur n’a pas cherché midi à quatorze heures et il a ainsi choisi de se concentrer sur la première lettre du nom de son navigateur.

Nouveau logo Opera

Le nouveau logo d’Opera tient autant de la lettre “O” que de l’anneau.

Une lettre qui ne ressemble plus uniquement à un “O” et qui se rapproche finalement davantage de l’anneau. Pas celui de Sauron, hein.

Un nouveau logo et une nouvelle identité visuelle pour Opera

Il n’a pas encore mis en place ce nouveau visuel sur toutes les versions de navigateur. En réalité, seule l’application mobile a été mise à jour mais ce n’est évidemment qu’une question de jours ou de semaines avant que les clients desktop ne puissent en profiter.

Je ne sais pas si vous connaissez son histoire mais Opera trouve ses origines dans les années 90. A l’époque, Jon Stephenson von Tetzchner et Geir Ivarsoy travaillaient comme chercheurs pour Televerket, la compagnie publique norvégienne de télécommunications.

Ils ont alors eu l’occasion de travailler sur un système de recherche pensé pour les documents numériques : ODA. Le projet a malheureusement été abandonné en cours de route.

Quelques années plus tard, Televerket a changé de nom pour devenir Telenor et il a donné vie à une nouvelle entreprise : Opera Software. La première version du navigateur a vu le jour en 1995 mais il aura fallu attendre les années 2000 pour qu’il trouve sa place chez le grand public, avec le lancement de la version 7.6.

Et maintenant ? Comme indiqué un peu plus haut, Opera est loin derrière ses concurrents en terme de parts de marché. Selon les derniers chiffres de StatCounter (septembre 2015), le navigateur plafonnerait ainsi à 1,8%, contre 9,17% pour Safari, 15,82% pour Internet Explorer, 15,76% pour Firefox et… 53,06% pour Chrome.

Mais bon, nous savons tous que la majorité n’a pas toujours raison. Non et si vous avez envie de tester la bête pour voir de quoi il en retourne, ce n’est pas compliqué car il suffit de suivre ce lien.

Via

Mots-clés navigateuroperaweb