Oppenheimer : les Japonais ont vu le film et voici ce qu’ils en pensent !

Huit mois après avoir ébloui les critiques et téléspectateurs, « Oppenheimer » est enfin sorti au Japon. Après des mois d’intense réflexion, le partenaire de distribution local d’Universal, Bitters End, a finalement décidé de diffuser le biopic sur le développement de la bombe atomique. 

Les médias locaux (rapporté par Deadline) n’ont pas manqué rapporter la réaction des téléspectateurs après avoir vu le long-métrage de trois heures. Si beaucoup admettent qu’Oppenheimer mérite amplement ses sept Oscars, ils déclarent toutefois avoir ressenti un certain malaise en regardant le biopic.

Crédit Oppenheimer
Crédit Oppenheimer

Les Japonais sont confus…  

L’histoire d’Oppenheimer et de la bombe atomique est un sujet sensible au Japon : les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki restent traumatisants pour le pays malgré les années passées. On pourrait penser que le fait qu’ils ne soient pas explicitement représentés dans le film de Christopher Nolan ait été un soulagement pour les téléspectateurs japonais. Et pourtant, c’est justement le contraire :

« Du point de vue d’Hiroshima, l’horreur des armes nucléaires n’a pas été suffisamment représentée », estime Takashi Hiraoka, un ancien maire d’Hiroshima qui avait 17 ans au moment du drame.  

Des propos partagés par Toshiyuki Mimaki, coprésident d’Hidankyo, la confédération japonaise des victimes de la bombe atomique :

« j’attendais que la scène du bombardement d’Hiroshima apparaisse, mais elle ne s’est jamais produite. Il est important de montrer toute l’histoire, y compris les victimes, si nous voulons avoir un avenir sans armes nucléaires. »

D’autres sont cependant satisfaits de la manière dont les bombardements sont évoqués dans le film Oppenheimer. C’est notamment le cas du professeur Masao Tomonaga, survivant de la bombe atomique :

« je pensais que le manque d’images de survivants de la bombe atomique était une faiblesse du film. Mais en fait, les répliques d’Oppenheimer dans des dizaines de scènes ont montré son choc face à la réalité du bombardement atomique. C’en était assez pour moi. »

A LIRE AUSSI : Le tournage du film Sonic 3 s’achève sur une note sombre avec Shadow !

Un film malaisant pour certains

Le film Oppenheimer montre la création de la bombe atomique du point de vue de J. Robert Oppenheimer (incarné par Cillian Murphy), ainsi que celui des États-Unis pour qui l’arme est « positive ». Résultat : beaucoup de Japonais se sont sentis très mal à l’aise en regardant le film.  

« Bien sûr, c’est un film incroyable qui mérite de remporter les Oscars. Mais le film dépeint également la bombe atomique d’une manière qui semble en faire l’éloge et, en tant que personne ayant des racines à Hiroshima, j’ai eu du mal à le regarder », a ainsi déclaré un habitant d’Hiroshima.

Certains ont toutefois apprécié comment le film présente le personnage d’Oppenheimer, comment l’histoire explore la façon dont ce dernier perçoit l’arme destructrice qu’il a créée :

« Robert Oppenheimer était dépeint comme un grand homme, mais il ne pouvait cacher le regret et la culpabilité dans son cœur. C’était très intéressant de voir ça. »

D’autres recommandent le film à 100 %, même s’il peut être dur à regarder. Un survivant du bombardement de Nagasaki estime qu’Oppenheimer pourrait aider les spectateurs à se rendre compte du danger que représentent les armes nucléaires :

« je veux que le plus grand nombre de personnes possible aille le voir. Nous sommes entrés dans une époque où les gens ne réfléchissent pas à la façon dont ces armes peuvent affecter les gens, comme cela dure depuis environ 80 ans. »

Les Japonais ont découvert le film de Christopher Nolan au cinéma ce 29 mars.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.