Oppo et Xiaomi voudraient leurs propres processeurs

Xiaomi et Oppo envisageraient à leur tour de développer leurs propres processeurs, des processeurs que l’on pourrait retrouver sur les prochains smartphones de la marque.

Qualcomm a peut-être bien du souci à se faire. D’après Digitimes, dont les propos ont été rapportés par Android Authority, Xiaomi et Oppo souhaiteraient sortir du giron de Qualcomm et se lancer dans la conception de leurs propres SoC.

Des SoC prenant en plus en charge la 5G et dont les premiers modèles pourraient arriver sur le marché entre la fin de cette année et le début de la prochaine.

Xiaomi et Oppo rêveraient de leurs propres puces

A l’heure actuelle, très peu de constructeurs produisent eux-mêmes leurs puces et la plupart vont donc se fournir chez les principaux acteurs du marché, soit Qualcomm et MediaTek. Quelques firmes ont cependant fait le choix de voler de leurs propres ailes : Apple et Samsung en font partie.

Huawei également, mais dans une moindre mesure. Le géant chinois se fournit en effet auprès de TSMC pour ses Kirin, ce qui le place dans une situation très compliquée depuis la mise en place du décret présidentiel de Donald Trump. Les entreprises américaines n’ont en effet plus le droit de faire commerce avec lui.

Xiaomi et Oppo souhaiteraient donc à leur tour réduire leur dépendance aux entreprises américaines, dans le cas où la situation déraperait encore un peu plus. Les relations entre les Etats-Unis et la Chine n’étant pas spécialement au beau fixe pour le moment.

Une manière de s’affranchir de l’influence américaine

Concernant Xiaomi, la nouvelle ne surprend pas. La marque chinoise s’intéresse en effet depuis un moment au marché et elle a même lancé le Surge C1, une puce dédiée au traitement de l’image. Une puce intégrée au Mi Mix Fold, présenté au début du mois.

Pour Oppo et comme le rappellent nos confrères, des rumeurs courent depuis un moment. Des rumeurs faisant état d’un plan baptisé Mariana visant à permettra à l’entreprise de produire ses propres puces.

Toujours selon ces mêmes rumeurs, le projet aurait d’ailleurs été confié à un ancien de chez Qualcomm et ces nouvelles puces pourraient également équiper à terme les appareils produits par OnePlus et Realme.

Il faut d’ailleurs rappeler que Xiaomi et Oppo ne seraient pas les seuls à s’intéresser à ce sujet. Il se murmure en effet que Google préparerait lui aussi plusieurs SoC de son cru, des SoC qui pourraient être évoqués durant la prochaine édition de la Google I/O.

Mots-clés oppoxiaomi