Oppo : le constructeur chinois qui ne connait pas la crise

À force de parler des difficultés – toutes relatives – d’Apple, de Samsung ou de celles d’autres grands noms du secteur du smartphone, on en viendrait presque à oublier ces marques qui parviennent chaque année à afficher des résultats un peu plus impressionnants que l’année précédente. Vous l’aurez compris, ce sont les marques chinoises que nous avons en tête et notamment le constructeur Oppo qui se présente une nouvelle fois comme un outsider à surveiller de près en 2017.

Si le public occidental rechigne encore – parfois – à considérer le chinois comme un acteur important sur le marché, les résultats dévoilés par le cabinet IDC pour le dernier trimestre 2016 ne laissent pas de place au doute : Oppo pousse fort, très fort, en Asie. De quoi lui donner (à l’instar de Huawei) des rêves de grandeur.

oppo-2017

Oppo est-elle la marque à surveiller en 2017 ? Si l’on se fie à sa croissance en 2016, peut-être…

78,4 millions, c’est le nombre d’appareils qu’Oppo est parvenu à écouler au cours de l’année 2016, une performance inégalée qui place le constructeur comme leader en termes d’unités vendues, et ce devant Huawei (76,6 millions), Vivo (69.2 millions) et Apple (44.9 millions). Des chiffres qui font mouche et qui se trouvent en outre complétés par une progression là aussi inégalée de 122% sur un an.

Oppo (sur)puissant en Asie, pratiquement inexistant en occident…

En bon géant aux pieds d’argile Oppo se cantonne à ses terres, ainsi qu’à l’Inde où la firme réalise par ailleurs de très beaux bénéfices. Le marché asiatique demeure donc la grande force du constructeur, qui pourrait cependant avoir des vues sur le marché occidental.

C’est notamment au travers de son Find 9 (remplaçant du Find 7 lancé en 2014) qu’Oppo pourrait être amené à franchir le pas de s’implanter durablement en Europe et aux États-Unis – à l’image de Huawei qui réalise désormais près de la moitié de ses ventes à l’étranger.

Le smartphone – qui sera potentiellement présenté au Mobile World Congress, fin février – serait à la pointe sur bien des domaines avec notamment les hypothétiques présences d’un Snapdragon 835 sous le capot, et d’une batterie dotée la toute nouvelle technologie Super VOOC permettant de charger le terminal en 15 minutes.

Des arguments qui permettraient peut-être au constructeur asiatique de séduire les technophiles occidentaux.

Mots-clés oppo