Oppo se lance dans la fabrication de ses propres processeurs

Oppo envisage de faire son entrée sur le marché des chipsets. Outre ses concurrents dans le secteur des ventes de smartphones, la firme chinoise pourrait donc bientôt faire face à MediaTek, Qualcomm ou encore Spreadtrum.

L’information a été publiée par Caixinglobal.com. Si l’on en croit ce média chinois, Oppo cherche à fabriquer ses propres processeurs mobiles afin de minimiser la dépendance vis-à-vis des fondeurs actuels. La firme estime que la conception de puces sera la pierre angulaire de son développement au cours des prochaines années.

Oppo fabriquera ses propres processeurs – Crédits Unsplash

Liu Bo, patron d’Oppo China, a déclaré que le fait de s’aventurer dans le secteur de la fabrication de processeurs nécessite d’importants efforts. Néanmoins, la firme semble déjà être prête à relever les défis que cela impliquera. Justement, elle aurait choisi de travailler en étroite collaboration avec Qualcomm et Samsung afin que ces derniers « développent et conçoivent des puces personnalisées » pour ses smartphones.

Outre cette collaboration, Oppo aurait embauché des ingénieurs issus de sociétés telles que Spreadtrum et MediaTek.

Un premier processeur Oppo en approche ?

Bien que le constructeur n’ait pas indiqué à quel moment ce projet se concrétisera, il est intéressant de noter qu’une demande de dépôt relative à une puce nommée Oppo M1  a récemment été reçue par l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO).

Il est donc possible que ce composant inaugure bientôt l’entrée d’Oppo dans le domaine de la fabrication de processeurs.

Quoi qu’il en soit, Oppo devra faire preuve d’innovation avant de pouvoir espérer obtenir le respect des consommateurs. Inutile de souligner que le marché des processeurs a fortement évolué ces dernières années avec le développement substantiel des recherches en matière d’intelligence artificielle. À cela s’ajoute le fait que de plus en plus de joueurs se tournent vers les plateformes mobiles que sont Android et iOS.

À lire aussi : Le SuperVooc 3.0. pour 2021 ?

Une décision ayant été influencée par la tension entre Huawei et les États-Unis ?

Ce souhait d’Oppo de devenir autonome en matière de processeurs découlerait en partie des mesures drastiques prises par les États-Unis à l’encontre de Huawei. Tout comme son compatriote, la marque qui appartient au même groupe que OnePlus estime qu’au vu des relations économique et diplomatique tendues entre la Chine et les États-Unis, la meilleure façon d’être en sécurité consiste à être indépendant.

Reste à savoir si l’Oppo M1 verra réellement le jour. Auparavant, en 2018, Xiaomi a fait son entrée dans le secteur de la fabrication de processeurs avec sa puce personnalisée Surge S1. Malheureusement, celle-ci n’est jamais sortie. Espérons que le projet d’Oppo ne subira pas le même sort.

À lire aussi : Oppo a annoncé le Reno 4 et le Reno 4 Pro

Mots-clés oppo