Opportunity est arrivé à la vallée de la Persévérance

Opportunity arpente Mars depuis 2004 et le brave petit rover vient d’entamer la dernière ligne droite de sa périlleuse mission. Après avoir parcouru une quarantaine de kilomètres en un peu plus de dix ans, il est effectivement arrivé à la vallée de la Persévérance.

Opportunity fait partie de la mission Mars Exploration Rover de la NASA et il est ainsi le deuxième rover développé par l’agence spatiale américaine.

Opportunity Mars

Présent sur la Mars depuis 2004, il avait pour mission d’analyser les roches présentes à la surface martienne afin de nous aider à mieux comprendre la composition des sols de la planète rouge.

Opportunity vient de fêter sa treizième année d’activité

Il était censé s’éteindre au bout de 90 jours, mais la NASA a finalement décidé de poursuivre la mission et de continuer à l’utiliser dans le cadre de nouvelles observations. Cela fait donc un peu plus de treize ans que le robot parcourt vaillamment la surface de la place.

Opportunity s’est distingué à de multiples reprises durant toutes ces années. Il a notamment été le premier robot à découvrir une météorite extra-terrestre et il nous a aussi offert un point de vue inégalé sur l’un des plus impressionnants cratères de Mars : Victoria.

Il est resté pendant deux ans sur place et il nous a envoyé un nombre incalculable d’images des lieux. Après avoir franchi son dixième kilomètre, il a marqué une pause pendant plusieurs mois et il a fini par poursuivre sa route dans Duck Bay, une zone située à l’intérieur du cratère.

Les déplacements se sont intensifiés dans les années suivantes et le robot a ainsi analysé plusieurs météorites avant de s’arrêter sur plusieurs sites. Il est notamment passé par Cape Tribulation, le cratère Ulysse, le cratère Spirit of Saint-Louis et la Marathon Valley avant de partir en direction d’une nouvelle vallée sobrement baptisée Persévérance.

Le mystère de la vallée de la Persévérance

Cette vallée intrigue les scientifiques depuis plusieurs décennies maintenant. Personne n’a en effet encore été en mesure d’expliquer sa formation et les chercheurs pensent ainsi qu’elle est née d’un phénomène indéterminé. Plusieurs théories ont naturellement été formulées et l’une d’entre elles implique l’existence d’un flux d’eau ancien.

Matt Golombek, un des chercheurs affectés au projet, pense que le rover nous permettra d’en apprendre plus sur le processus de formation des lieux et donc de déterminer si cette théorie est exacte.

Toutefois, Opportunity commence à souffrir de son âge. Il fonctionne en effet depuis deux ans en mode no-flash et toutes les données récoltées par ses instruments sont donc stockées dans sa mémoire vive. Cela veut aussi dire qu’elles risquent d’être effacées à n’importe quel moment.

Selon toute vraisemblance, la vallée de la Persévérance a donc de fortes chances d’être la fin du voyage pour le petit robot.

Opportunity Mars : image 1 Opportunity Mars : image 2