Opticale, le nouveau jeu réalité augmenté façon Pokémon Go

Pokémon Go a contribué à populariser la réalité augmentée et d’autres acteurs sont bien décidés à s’engouffrer dans la brèche. Plusieurs passionnés ont ainsi lancé un nouveau titre le mois dernier : Opticale. Disponible sur iOS, il va vous permettre de chasser de nouvelles créatures imaginaires échappées du plan astral.

Le concept reste inchangé. Opticale met les joueurs dans la peau d’un aventurier chargé de capturer le maximum de créatures fantastiques, des créatures dissimulées à chaque coin de rue.

Opticale

Opticale risque de plaire aux amateurs de Pokémon Go.

Pour mener à bien ce périlleux projet à bien, les aventuriers compteront uniquement sur leur téléphone. Il fera effectivement office de fenêtre ouverte vers ce monde imaginaire.

Opticale, la chasse aux créatures fantastiques

Les créatures sur Opticale sont variées et se classent dans plusieurs catégories en fonction de leur morphologie, de l’environnement où ils habitent et de leur caractéristique génétique. Ils se répartissent dans différents endroits, dont la forêt, la ville ou les montagnes. Pour les explorer, il faudra suivre le « plan dimensionnel » du jeu.

La présence des créatures rares vivant dans des endroits secrets et uniques au monde rend le jeu encore plus intéressant. Parmi ce type de bête, on retrouve par exemple le Noct, une créature inspirée des gargouilles des cathédrales comme Notre Dame.

Pour commencer avec Opticale, le joueur devra d’abord commencer à choisir le rôle qu’il voudra avoir. Pour cela, il pourra se glisser dans la peau d’un Hunter (Chasseur), d’un Scientist (Scientifique), d’un Traveller (Voyageur) ou d’un Watcher (Observateur).

Opticale, un univers fantastique en réalité augmenté

Au fur et à mesure, il pourra s’associer avec d’autres joueurs et former un groupe. Ensuite, de la même manière que Pokémon Go, il faudra se déplacer dans plusieurs endroits, le téléphone à la main, pour trouver les créatures.

Les bêtes apparaissent sous la forme de « corps astral » rouge et en mouvement sur l’écran, tout cela en réalité augmentée. Le but est de les attraper et les enregistrer dans l’appareil en suivant les instructions présentes à l’écran. Contrairement à Pokémon Go, le joueur ne pourra débloquer les informations sur la créature qu’après avoir capturé la même espèce à trois reprises.

Pour compléter tout ça, le jeu débarque avec des graphismes bien travaillés, une histoire surprenante et un univers fantastique.

Mots-clés appleios