Orange Bank : le lancement est prévu pour novembre 2017

Orange a finalement annoncé la date de lancement de son service de banque Orange Bank pour le mois de novembre prochain. L’opérateur a ainsi pris six mois de retard puisque ce service bancaire était initialement prévu pour le mois de mai, une échéance qui a été reportée au mois de juillet et finalement prévue pour le mois de novembre.

Si les raisons de ce retard n’ont pas été clairement et précisément évoquées, Stéphane Richard a indiqué que ses équipes ont préféré décaler le lancement de leur nouveau service pour assurer la meilleure qualité de service à leurs nombreux clients.

Orange Bank

Sauf retard de dernière minute, le service de banque sera donc opérationnel à partir du 2 novembre 2017.

Un service de banque garantit zéro bug

Certains d’entre vous le savent, mais ce n’est pas la première fois que l’opérateur historique se lance dans le domaine de la transaction financière. Il a en effet lancé Orange Money en 2008 et plusieurs autres services depuis.

Cette fois, le développement de cette nouvelle plateforme a été confié à André Coisne, un homme possédant une expérience certaine dans le domaine, car ayant précédemment occupé le poste de directeur général de la filiale du Crédit Agricole BforBank.

De plus, le projet se base également sur l’expertise de Groupama Banque.

Un choix logique puisque l’opérateur est devenu actionnaire majoritaire de l’entreprise en octobre dernier afin de préparer le terrain pour son nouveau service et d’enrichir Orange Money.

Deux millions de clients escomptés

Selon certaines sources, c’est d’ailleurs ce qui aurait contrait Orange à repousser à plusieurs reprises le lancement de son nouveau service. L’information n’a pas été confirmée par le principal intéressé, mais les techniciens de Groupama auraient été contraints de revoir leur système de communication pour l’adapter à Orange Bank.

En conséquence, l’opérateur aurait été obligé de débloquer de nouveaux budgets et de débourser cent millions d’euros supplémentaires.

Les ambitions de l’opérateur sont claires en tout cas et ce dernier vise ainsi les deux millions d’utilisateurs et les trois cents millions de chiffre d’affaires avant fin 2018. Histoire de mettre ce chiffre en perspective, il peut être utile de rappeler que Boursorama a mis près de dix ans à atteindre et dépasser le million de clients.

Cela dit, Stéphane Richard est confiant. Il compte ainsi sur la fidélité de sa clientèle ainsi que sur les qualités de son service garantissant sécurité et fiabilité à ses clients.

Mots-clés orangeorange bank