Orange passe au “cloud”

Il s’est passé beaucoup de choses ce matin lors de la conférence Orange. Si l’opérateur a profité de l’évènement pour présenter sa nouvelle Livebox et son outil de messagerie instantanée, l’opérateur a également dévoilé son offre de stockage dans le “cloud”, ou dans les nuages si vous préférez. Une offre particulièrement intéressante et qui devrait sans doute faire plaisir à tous ceux qui disposent d’un abonnement chez lui, d’autant plus qu’ils pourront profiter de 50 Go d’espace de stockage sur ses serveurs, le tout sans lui verser le moindre euros. Forcément, on ne pouvait décemment pas passer à côté…

Mais avant de nous pencher sur l’offre, on peut éventuellement commencer par expliquer son fonctionnement. Pour faire simple, l’offre “cloud” d’Orange ressemble à n’importe quelle offre du même genre, il s’agit donc pour l’opérateur de permettre à ses abonnés de stocker tous leurs fichiers dans les nuages, et ce afin de les retrouver facilement d’un terminal à un autre. En gros, donc, on pourra retrouver nos fichiers sur nos ordinateurs, bien sûr, mais également sur nos smartphones, sur nos tablettes tactiles et même sur notre télévision.

Orange passe au "cloud"

C’est dès le mois de décembre qu’il sera possible de profiter de ce nouveau service. Toute personne disposant d’un compte Origami, Livebox ou Open pourra donc profiter de 50 Go offerts par l’opérateur. Sympathique, mais il y a mieux car cette offre sera doublée (et elle passera donc à 100 Go, pour ceux qui ne savent pas compter) à partir de l’année prochaine pour toutes les personnes optant pour une nouvelle Livebox ou pour un forfait 4G. Très généreux de la part d’Orange, donc, mais cette nouvelle offre présente tout-de-même un inconvénient de taille.

Lequel ? Et bien c’est simple, le gros défaut de l’offre “cloud” d’Orange, c’est qu’elle se limite aux clients de l’opérateur. On comprend évidemment pourquoi ce dernier a mis en place cette restriction, mais ce n’est pas une raison pour la prendre à la légère. Et le gros problème, finalement, c’est lorsque l’abonné en question aura envie d’aller voir ailleurs et donc lorsqu’il décidera de changer d’opérateur. Là, en toute logique, il faudra qu’il pense à vider son espace de stockage sous peine de tout voir disparaître. Ce qui n’est évidemment pas le cas lorsqu’on passe par des services tiers comme Dropbox ou encore Google Drive.



Mots-clés orangeweb