OrganiCam, un instrument pour détecter la vie extraterrestre

La recherche d’une forme de vie en dehors de la Terre devient de plus en plus compliquée. Malgré tous les moyens déployés par la communauté scientifique, aucune trace de vie extraterrestre n’a été détectée à ce jour.

Les chercheurs ont tenu à souligner le fait que les chances pour qu’on découvre des petits hommes verts sur d’autres planètes sont quasiment nulles. À la place, ils priorisent la recherche d’une forme de vie à l’échelle moléculaire.

Crédits Pixabay

Pour faciliter la détection d’éventuelles molécules organiques sur d’autres planètes, une équipe de chercheurs du Los Alamos National Laboratory a développé un instrument baptisé OrganiCam.

Des chercheurs qui font avancer la recherche de la vie extraterrestre

Les chercheurs du Los Alamos National Laboratory n’en sont pas à leur coup d’essai. Avant la création de l’OrganiCam, ils ont conçu un instrument nommé ChemCam qui équipe actuellement le rover Curiosity qui explore la planète Mars. Cet appareil est doté d’un laser infrarouge capable de transformer des roches en plasma.

Grâce au dispositif qui l’équipe, il peut mesurer les couleurs de la lumière dans le plasma pour déterminer la composition élémentaire des roches. Avec l’aide de l’agence spatiale française, le Los Alamos National Laboratory a également développé un instrument baptisé SuperCam, qui accompagne le rover Perseverance dans le cadre de la mission Mars 2020. OrganiCam sera donc le digne successeur de ces deux instruments.

À lire aussi : Vénus serait-elle en mesure de soutenir la vie extraterrestre ?

Un instrument doté d’une technologie de pointe

D’après le site Space.com, l’OrganiCam est un instrument doté d’une technologie de pointe. Cet appareil prend notamment en charge l’imagerie à fluorescence rapide qui lui permet de détecter les matières organiques, mais aussi les biomolécules. Pour comprendre le fonctionnement de l’OrganiCam, il faut savoir que les molécules organiques émettent des signaux lumineux extrêmement rapides, de l’ordre de 100 nanosecondes, lorsqu’elles sont stimulées par un laser. Les signaux émis par des matériaux comme la pierre sont, quant à eux, plus lents.

OrganiCam utilise la même caméra qui équipe la SuperCam. Celle-ci est capable d’enregistrer les signaux rapides. Les données qu’elle enregistrera permettront de distinguer les molécules organiques des éléments rocheux. Ensuite, grâce à une méthode qui fait intervenir la spectroscopie Raman, cet instrument pourra identifier la structure moléculaire de ces matériaux biologiques.

L’OrganiCam se distingue entre autres par sa capacité à détecter ce type de matériaux dans des échantillons, sans les détruire.

À lire aussi : Les extraterrestres envahissent TikTok

Mots-clés extraterrestres