On pense savoir d’où vient l’astéroïde qui a tué les dinosaures

La ceinture principale d’astéroïdes aurait été l’origine de l’impacteur responsable de la disparition des dinosaures. Cette région de l’espace produirait fréquemment de larges astéroïdes.

Il y a 66 millions d’années, la collision d’un énorme astéroïde de 10 km de large a provoqué une extinction massive. Les dinosaures ont disparu de la surface de la Terre. L’impact a eu lieu dans le golfe du Mexique et a laissé le gigantesque cratère de Chicxulub, d’un diamètre de 180 km. Le déroulement de cet événement ne fait plus de doute. Néanmoins, l’origine d’un astéroïde aussi massif restait à déterminer. En plus de s’interroger sur l’origine de l’impacteur de Chicxulub, les scientifiques se posent également des questions sur la fréquence de ce type d’événement.

Un astéroïde approchant d'un dinosaure
Crédits Pixabay

Pour trouver une réponse, des chercheurs du Département des études spatiales du Southwest Research Institute (SRI) du Colorado ont mené une nouvelle étude. Ils ont modélisé la façon dont les astéroïdes de la moitié extérieure de la ceinture principale d’astéroïdes pourraient finir par s’écraser sur notre planète.

A lire aussi : L’astéroïde qui a tué les dinosaures a aussi généré un tsunami géant

10 fois plus fréquent que prévu

La ceinture principale désigne le nombre très élevé d’astéroïdes en orbite autour du Soleil. Cette région du Système solaire se situe entre les orbites de Mars et Jupiter. L’équipe du SRI s’est appuyée sur des modèles informatiques pour calculer la trajectoire des objets qui s’échappent de la région. Les forces thermiques permettent à ces objets de dériver grâce à des passages dynamiques où les coups gravitationnels des planètes peuvent les pousser sur des orbites proches de la Terre.

Les chercheurs du SRI ont utilisé le superordinateur de l’Agence spatiale américaine, Pleiades, pour effectuer les calculs. Ils ont obtenu la trajectoire de 130 000 astéroïdes évoluant de manière lente et régulière pendant des centaines de millions d’années. La recherche a porté une attention particulière sur les corps situés dans la moitié externe de la ceinture principale. À noter que cette moitié est celle qui est la plus éloignée du Soleil.

À leur grande surprise, les chercheurs ont découvert que des astéroïdes de 10 km de large provenant de cette région sont susceptibles de frapper la Terre au moins 10 fois plus souvent que prévu. Ce type d’impacteur frappe notre planète une fois tous les 250 millions d’années en moyenne. « Ce travail nous aidera à mieux comprendre la nature de l’impact de Chicxulub, tout en nous indiquant également d’où pourraient provenir d’autres grands impacteurs du passé éloigné de la Terre », note le professeur David Nesvorný un des auteurs de l’étude.

A lire aussi : L’astéroïde qui a tué les dinosaures aurait donné naissance aux forêts tropicales

Pas de quoi s’inquiéter

Si un événement comme la collision de Chicxulub venait à se reproduire, cela marquerait la fin de l’humanité. Heureusement, de tels impacts restent rares. Le taux d’occurrence de collisions d’astéroïdes de plus de 5 km de large provenant de la ceinture principale se situe entre 16 et 32 chaque milliard d’années, affirme l’équipe du SRI.

Mots-clés astéroïdes