Mais au fait, pourquoi représente-t-on les Républicains par la couleur rouge, et les Démocrates par la couleur bleue ?

Ces derniers jours, l’élection présidentielle aux Etats-Unis a fait partie des événements les plus suivis dans le monde. Et parmi les détails qu’il était impossible de manquer, il y avait la profusion de bleu et de rouge sur les cartes de campagne. Evidemment, l’on sait aujourd’hui que la couleur rouge représente les Républicains tandis que le bleu représente les Démocrates, mais quelle est l’origine de ce choix?

On pourrait penser que ce code de couleurs a été utilisé depuis les premières élections aux Etats-Unis, mais il n’a en fait été appliqué qu’en 2000, c’est-à-dire au cours de l’élection qui a opposé George W. Bush et Al Gore. Selon les informations, le New York Times et USA Today auraient assigné les couleurs de façon tout à fait arbitraire lorsqu’ils ont publié pour la première fois des cartes électorales en couleur.

Crédits Pixabay

D’après Archie Tse, qui est éditeur graphique sénior, le mot « red » commence par la lettre « r », et c’est aussi le cas pour le mot Républicain. C’était ainsi selon lui une association toute naturelle.

L’élection qui a confirmé les couleurs

En 2000, le processus électoral avait été particulièrement long. Il a en effet fallu des semaines avant la sortie des résultats officiels qui ont déclaré George W. Bush nouveau président des Etats-Unis. Mais pendant toute cette période, les médias les plus importants du pays s’étaient mis d’accord pour utiliser le même code de couleurs, soit le rouge pour les Républicains et le bleu pour les Démocrates. Le but était de faciliter la diffusion des informations concernant le nombre contesté de grands électeurs et la recompte des voix en Floride.

Ainsi, après les quelques semaines où le peuple américain a suivi le déroulement des élections, le choix des deux couleurs a fini par être confirmé.

Qu’en dit l’histoire ?

A partir de l’élection de 2000, le bleu et le rouge ont ainsi été assignés aux deux partis politiques. Toutefois, il a aussi fallu différencier les deux camps par le passé même si le choix des couleurs n’était pas encore uniforme. Par exemple, c’est en 1976 que les premières cartes électorales en couleur ont été diffusées pour la première fois à la télévision. Cependant, il n’y avait pas de consistance par rapport aux différentes chaines et chacune utilisait les couleurs qu’elle voulait. Ainsi, le rouge était souvent utilisé pour désigner les Démocrates tandis que le bleu était pour les Républicains.

Le rouge et le bleu étaient également les couleurs les plus prisées pour différencier les deux partis politiques bien avant l’avènement de la télévision en couleur. Vers la fin du 19ème siècle et le début du 20ème siècle par exemple, les responsables de partis dans le Sud du Texas utilisaient des bulletins de vote rouges et bleus afin d’aider ceux qui ne savaient pas lire ou ceux qui ne parlaient pas anglais. On attribuait ainsi fréquemment le rouge aux Républicains et le bleu aux Démocrates.

Ainsi, il n’y a pas vraiment de signification symbolique par rapport aux couleurs des deux grands partis politiques des Etats-Unis. Il s’agit tout simplement d’un choix pratique qui a fini par être accepté par tous.