ORWL : un mini PC ultra sécurisé pour les utilisateurs stressés

ORWL a peut-être un nom imprononçable, mais cela ne l’empêche pas d’avoir de nombreux atouts et il devrait notamment intéresser les plus paranoïaques d’entre vous. Et pour cause puisqu’il ne peut pas être utilisé sans sa clé. Non et le plus beau c’est qu’il sera même capable de s’effacer tout seul si une personne mal intentionnée tente de l’ouvrir pour récupérer son disque.

Cette machine étonne tout d’abord par ses lignes. Elle se présente en effet sous la forme d’une simple soucoupe.

ORWL

ORWL, un mini PC pas comme les autres.

Une soucoupe plutôt compacte d’ailleurs puisqu’elle mesure 130 mm de diamètre et 30 mm en hauteur, pour un poids fixé à 400 grammes.

ORWL : petit et compact

C’est impressionnant, mais ce n’est pas le plus fou. Non, car cette machine est aussi dotée d’une fiche technique très  intéressante avec, en vrac, un Intel Skylake M3 ou M7, un GPU Intel 515, 8 Go de mémoire vive, 120 ou 480 Go de mémoire interne au format SSD, le Bluetooth 4.1, le WiFi 802.11 ac et le NFC.

Elle sera donc tout à fait capable de streamer des contenus en 4K.

Sympa, mais ce n’est pas fini car la connectique met la barre assez haut elle aussi avec deux ports USB Type-C (3.0) et une sortie micro HDMI. L’utilisateur aura également le choix du système et il pourra s’orienter au choix vers une distribution Linux ou même vers un Windows 10.

ORWL a une autre particularité intéressante : il met l’accent sur la sécurité. Toutes les données stockées sur son disque dur seront ainsi chiffrées à la volée (AES 256-bit) et la machine intégrera en plus un microcontrôleur MAX32550 DeepCover Secure Cortex-M3 alimentée par une batterie offrant six mois d’autonomie.

Ce détail est d’ailleurs loin d’être anodin car il restera actif en toute circonstance, et notamment lorsque la machine n’est pas connectée à une quelconque source d’alimentation.

Tout est dans le contrôleur !

Certains d’entre vous l’ont sans doute compris, mais la clé de chiffrement sera stockée dans ce micro contrôleur et elle ne sera accessible que si ce dernier a détecté que le système est intact. En cas de modification de la configuration, il supprimera automatiquement la clé et le contenu du disque sera donc indéchiffrable.

À la base, ORWL a été présenté durant le CES 2016, mais ses concepteurs ont lancé une campagne sur Crowd Supply pour lever les fonds dont ils ont besoin. Ils ont dépassé les 48 000 $ alors qu’ils avaient besoin de 25 000 $ pour mener à bien leur projet.

Pas mal, d’autant que cette machine n’est pas donnée. La version de base est en effet proposée à 699 $ et elle intègre un Intel Skylake M3, 120 Go de stockage et Ubuntu 16.04 LTS. La version la plus puissante vous coûtera autour des mille dollars.

Si l’aventure vous tente, le mieux c’est encore de vous rendre sur cette page. Ah et pour la petite histoire, son nom, il le doit bien évidemment à George Orwell.

Mots-clés insoliteorwl