Osmosis, une série mêlant le sexe et la technologie, bientôt chez Netflix

Netflix s’intéresse de plus en plus aux productions françaises. Après Marseille, dans lequel on a pu voir Gérard Depardieu et qui a rencontré un succès mitigé, la plateforme de streaming mise sur une nouvelle série française qui mettra l’accent sur le sexe et la technologie.

Intitulé Osmosis, ce nouveau show est l’adaptation de la web-série homonyme d’Arte diffusée en 2012.

D’après les sources, Osmosis sera scénarisée par Audrey Fouché, à qui on doit notamment « Les Revenants » et « Borgia. » Cette dernière aurait « pas mal modifié l’histoire d’origine. » Cette série d’anticipation à la Black Mirror nous réserve de l’amour, du sexe et pas mal de scènes explicites.

A priori, tous les éléments sont présents pour faire un bon programme, mais il faudra attendre la sortie du show en janvier 2019 pour être fixé.

Une application de rencontre

L’histoire se déroule à Paris dans un futur proche. Osmosis, une nouvelle application de rencontre permet de trouver à coup sûr le partenaire idéal en plongeant dans les données cérébrales de l’utilisateur et fait du concept d’âme sœur une réalité.

Toutefois, trouver son âme sœur à un prix. Les utilisateurs devront se faire implanter l’application dans le cerveau. Pour trouver l’amour éternel, vous donnez donc accès à tous les recoins de votre cerveau dévoilant ainsi le moindre de vos secrets à Osmosis.

De nouvelles têtes

Dans cette série, on retrouvera entre autres les acteurs Hugo Becker (Au service de la France) et Agathe Bonitzer (Au bout du conte, La belle et la belle) qui interpréteront les personnages principaux. En cours de route, ils seront rejoints par quelques guest stars.

Tout au long du programme, on découvrira l’histoire de Paul Vanhove, patron de la société NeoCure qui développe Osmosis et de sa mère Joséphine qui se bat contre la maladie de Huntington, une maladie héréditaire qui entraîne une dégénérescence neurologique. Paul trouve une lueur d’espoir lorsqu’il rencontre une danseuse de l’Opéra grâce à l’application. Cependant, les choses tournent mal lorsque celle-ci disparait mystérieusement.

Pour cette série, la production a choisi de miser sur des acteurs peu connus comme l’explique Audrey Fouché : « Les personnages sont plutôt jeunes et on s’est mis d’accord avec Netflix pour partir sur de nouveaux visages plutôt que sur des acteurs établis. »

Mots-clés osmosis