Oubliez Google Now, passez sur Google Assistant

Google Assistant a été présenté hier soir durant la conférence d’ouverture de la Google I/O 2016 et il a fait forte impression auprès des personnes présentes sur place. Comme son nom l’indique, ce produit viendra en effet se positionner sur le segment des assistants virtuels mais il ira bien plus loin que ce bon vieux Google Now puisqu’il nous permettra de mener une véritable conversation avec notre terminal.

Google Now est un produit intéressant mais il est loin d’aller aussi loin que Siri ou même Cortana. Son éditeur n’a visiblement pas l’intention de se laisser faire puisqu’il vient de lever le voile sur un nouvel outil très différent.

Google Assistant

Google Assistant sera disponible sur de nombreux appareils différents, et notamment sur votre téléphone.

Google Assistant ne se contente en effet pas de répondre aux requêtes de l’utilisateur. Il est capable de prendre en compte le contexte dans lequel elles s’inscrivent pour lui apporter la réponse la plus pertinente possible.

Google Assistant pourra contextualiser vos demandes

Sundar Pichai a d’ailleurs fait une démonstration très convaincante durant la conférence de presse d’ouverture de la Google I/O en s’appuyant sur une photo représentant une sculpture urbaine de l’artiste britannique Anish Kapoor, le Cloud Gate.

En demandant à son assistant ce que c’est, l’outil sera immédiatement capable de comprendre que sa demande porte sur l’oeuvre d’art et pas sur ce qui est placé autour d’elle. Pourquoi ? Parce qu’il a contextualisé sa requête.

Google Assistant est capable de répondre à de nombreuses questions. Il suffit par exemple de lui demander de montrer la bande-annonce d’un film quelconque pour qu’il aille chercher la vidéo en ligne et qu’il en lance la lecture. Il est aussi possible de lui demander d’afficher les dernières actualités du moment ou même de calculer un itinéraire vers l’adresse de notre choix.

Il y a un autre point intéressant : l’assistant peut lier les requêtes entre elles. Si vous lui posez des questions sur l’âge du Taj Mahal, par exemple, alors vous pourrez ensuite lui demander de vous emmener là-bas et il comprendra que vous faites allusion à ce monument. Il sera aussi capable de faire des suggestions à l’usager en fonction de la discussion.

Un assistant intelligent pour répondre à toutes vos questions

Si Google a mis au point cet assistant, ce n’est pas uniquement pour le plaisir d’offrir une alternative à Siri et à tous les produits concurrents.

En réalité, la firme a remarqué que 20 % des requêtes passées sur son moteur s’effectuaient à l’oral et cela prouve finalement que les gens éprouvent désormais moins de gêne à parler à leur téléphone.

Google Assistant ne se limitera pas à un support particulier et il sera à terme possible d’en profiter depuis n’importe quel appareil et notamment depuis un smartphone, une tablette, un ordinateur ou une montre connectée. Dans un premier temps, il se limitera cependant à la langue anglaise et il faudra sans doute un peu de temps avant qu’il ne puisse comprendre les autres langues.

Sachez en outre que l’outil est aussi intégré à Home et à Allo.