Oubliez votre vieil émulateur poussiéreux, passez directement sur l’ARKABOX !

La salle d’arcade de votre prime jeunesse vous manque telle sa Madeleine à Proust ? La PlayStation 4 et la Xbox One vous laissent froids comme le carrelage de ma salle de bain ? Aucun problème, Romain et Bryan ont justement une surprise pour vous. Quoi ? L’ARKABOX, bien sûr ! Et autant vous le dire clairement : si vous aimez l’émulation, alors ce drôle d’appareil est fait pour vous.

Derrière ce drôle de nom se cache en réalité un ordinateur capable de faire tourner toutes les consoles de votre enfance. Joli, mais ce n’est pas fini car ce dernier est directement intégré à… un stick arcade !

ARKABOX

ARKABOX, un vrai ordinateur dans un stick arcade.

Exactement comme ces fameuses bornes dans lesquelles nous déversions allègrement tout notre argent de poche, en somme. Ah ça, elles m’auront coûté cher, les bougresses. Quoi qu’il en soit, tous les ingrédients sont là et le fameux stick à boule s’accompagne ainsi de neuf boutons d’action entièrement programmables, des boutons qui vous permettront de frapper vite et juste.

Avec ça, c’est sûr, vous êtes armés pour pulvériser tous les records.

Un vrai ordinateur caché dans un stick arcade

Alors forcément, l’ARKABOX est livré sans jeu et cela n’a rien d’étonnant car ces derniers sont souvent protégés par des copyright. Il faudra donc vous procurer les titres de votre choix en amont, et les charger ensuite sur la manette en insérant votre clé usb.

Puisqu’on en parle, sachez que la connectique de l’appareil est assez complète car on va aussi trouver un port Ethernet, une sortie HDMI et quatre ports USB. Il sera donc possible de la brancher sur la télévision du salon ou sur n’importe quel écran récent mais le meilleur reste à venir car vous pourrez aussi connecter d’autres manettes dessus.

Pour quoi faire ? Pour jouer à plusieurs en local, voyons !

Techniquement parlant, l’ARKABOX repose sur un Raspberry Pi B+ équipé d’une carte micro SD de 8 Go. L’appareil n’est pas encore disponible dans le commerce et ses concepteurs ont préféré commencé par lancer une grande campagne sur Indiegogo pour réunir les fonds dont ils ont besoin.

Plusieurs options sont d’ailleurs proposées aux internautes. S’ils investissent 129$ dans le projet, alors ils repartiront avec un exemplaire de l’appareil qu’ils devront monter eux-mêmes. Exemplaire livré sans le Pi. La configuration standard est proposée à 179$, ou à 195$ avec le support des contrôleurs externes.

Attention car ces tarifs passeront ensuite à 199$ pour le premier modèle, ou à 215$ pour le second.

Et ça, c’est sans compter sur les frais de port. L’ARKABOX n’est donc pas donné mais quand on aime, on ne compte pas.